Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 08:28
Isabelle Chmitelin, directrice de l'ODEADOM, lundi au salon de l'agriculture de Paris

Isabelle Chmitelin, directrice de l'ODEADOM, lundi au salon de l'agriculture de Paris

La place centrale de l'ODEADOM au salon de l'agriculture de Paris

Peu connu du grand public, l'Office de développement économique agricole d'outre-mer (ODEADOM) accompagne les exploitants agricoles d'outre-mer en leur distribuant plus de 300 millions d'euros. Ce sont les aides financières nationales et européennes. Côté Europe, c'est le POSEI composé d'une part, du régime spécifique d'approvisionnement (RSA) et d'autre part, de mesures en faveur des productions agricoles locales des départements d'outre-mer en compensation de leurs handicaps. Ce sont des fonds de soutien aux filières banane, canne-sucre-rhum, à la diversification végétale, la structuration de l'élevage et encore des aides à l'importation d'animaux vivants... Ce représente 278,41 M€ pour 2015.

Par ailleurs, l'ODEADOM soutient les investissements dans les exploitations agricoles et les industries de transformation, la recherche et l'expérimentation et l’encadrement en faveur des organisations de producteurs, c'est-à-dire l'organisation en filières.

Ces crédits nationaux s'élèvent pour 2015 à 6,1 millions d'euros. A cela s'ajoute le budget annuel complémentaire dit CIOM, 31,4 M€ dédiés aux filières de diversification animale et végétale. Aves plus de 300 millions, l'ODEADOM est l'organisme payeur qui compte dans le milieu agricole ultramarin. Il est sous la double tutelle des ministères de l'Agriculture et de l'Outre-mer.

C'est donc la vitrine agriculture ultramarine de l'Etat qui vient d'installer chaque année, depuis 18 ans, au coeur du hall qui accueille les stand d'Outre-mer. Traditionnellement, l'ODEADOM est le premier organisme a ouvrir le bal des rencontres avec la conférence de sa directrice, Isabelle Chmitelin. Un avant-propos sur la structuration des filières et un repérage utile car c'est ici, sur le stand de l'ODEADOM, que seront remis, mercredi après-midi, en présence des ministres Stéphane Le Foll et George Pau-Langevin, les diplômes du concours général agricole. Un moment très attendu du salon de l'agriculture de Paris.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents