Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 09:07

Une année 2014 tout juste "plus positive"

Nicolas de Sèze et Philippe La Cognatta, les dirigeants de l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) ont présenté le bilan des conjonctures économiques et bancaire dans les Outre-mer en 2014.

Globalement, le climat des affaires s'est un peu amélioré en 2014. La Martinique et la Guadeloupe peinent ç confirmer un redressement qui s'est amorcé en 2013, mais en Guyane, c'est m'effondrement, de l'indice 90 à 73 (avec une moyenne de longue durée à 100). La cause de ce repli tient essentiellement à la faible activité dans le bâtiment et les travaux publics, à quoi s'ajoute l'attente de l'installation de la future collectivité unique. Heureusement, les perspectives dans le spatial sont bien orientées.

Dans l'Océan indien, la reprise du premier semestre s'est suivie d'un léger repli au semestre suivant.

Le recul de l'inflation a été favorable à la reprise de la consommation des ménages, mais le marché de l'emploi est resté très dégradé (même s'il y a eu un léger mieux en Martinique et à la Réunion) avec un taux qui reste structurellement très élevé, et la reprise des investissements est restée fragile.

L'IEDOM salue le rôle des banques commerciales dans le financement des économies ultramarines. "C'est mieux orienté qu'en 2013, notamment sur les crédits d'investissement", souligne Nicolas de Sèze. Il y a 41 milliards d'encours bancaires, soit 3% de mieux que l'an passé (+2,4 % en métropole). Les crédits d'investissement pour l'habitat sont eux aussi en hausse de 3,6 % dans les DOM (+2,6 % % en métropole). Quant au taux de créances douteuses, s'il reste en moyenne 1,5 à 2 fois supérieur qu'en métropole (3,2 %), il frôle les 6 % en Guadeloupe et Martinique, est revenu à 5 % à la Réunion et reste faible en Guyane à 3,6 %. Ce taux d'impayé atteint les 12 % en Polynésie française.

malgré la baisse des taux d'intérêt, la collecte de l'épargne augmente de 3% chez les ménages et de 8,7 % pour les entreprises.

La tendance en 2014 aura été tout juste "plus positive". 2015 risque bien de se trouver de la même eau.

FXG à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents