Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 06:26

Les gendarmes sondent 12 kilomètres de rives de l'Oise

Après le grand coup de main donné par quelque 1500 personnes, dimanche, pour tenter de retrouver le petit Marcus (2 ans et demi) disparu depuis vendredi à Butry-sur-Oise, l'ambiance était redevenue très calme lundi dans ce village du Val d'Oise où Marcus et sa maman se sont rendus en vacances voir de la famille. La mairie, jusqu'alors PC crise des gendarmes, a été rendue à ses fonctions et, du reste, est restée fermée lundi. La compagnie de gendarmerie de Pontoise qui dirige actuellement les recherches a rapatrié son PC à Pontoise. Pour autant, les recherches ne se sont pas arrêtées. Le PSIG et la brigade à cheval continuaient hier encore de fouiller les forêts alentour, mais l'essentiel du dispositif de recherche est concentré sur les rives de l'Oise.

Pierrick Dalleau, le père du petit Marcus, est arrivé en début de matinée de la Réunion et a rejoint la maison de son beau-frère, au 1 bis rue du Pont de l'Ange. C'est de cette maison que Marcus serait parti seul dans la ruelle. Celle-ci croise la rue des Rayons puis se transforme en une venelle qui aboutit au bord de l'Oise. Le courant est impressionnant et il n'est pas rare de voir passer de gros chalands.

Une équipe de quatre plongeurs de la gendarmerie s'est mise à l'eau à cet endroit où débouche aussi une bouche d'évacuation des eaux usées. "L'enfant pourrait être bloqué entre un tronc d'arbre et le fond de l'eau", a indiqué un gendarme. Hier, l'objectif était de fouiller 1,5 kilomètres de rives. En tout, les plongeurs devront fouiller les 12 kilomètres qui séparent le lieu où aurait pu tomber à l'eau l'enfant des écluses de Pontoise. Quatre plongeurs sondent en une plongée 10 mètres de rive.

De gros moyens ont été octroyés à ces recherches puisque 50 hommes du groupement de gendarmerie du Val d'Oise sont réquisitionnés. Un capitaine de la compagnie de Pontoise a indiqué que s'il le fallait, les recherches dureraient quinze jours, voire un mois. "C'est, pour le moment, une enquête pour disparition inquiétante, a-t-il indiqué, mais si nous rencontrons un obstacle, le procureur de Pontoise nous donnera les moyens de le contourner." Ceci signifie que si aucune information judiciaire n'est encore ouverte, cela reste possible. D'ailleurs, la section recherche de la PJ de Versailles pourrait prendre rapidement la direction de l'enquête, selon les gendarmes.

Mais, les gendarmes ont déjà commencé une enquête de voisinage, fait des réquisitions et interrogé beaucoup de monde, même s'ils n'en veulent rien dire.

Même relative discrétion chez le père de Marcus. Celui-ci en a assez de répéter aux médias ce qu'il a déjà dit, il songe à un enlèvement. Il s'est caché aux photographes et vite réfugié dans la maison de son beau-frère dont la plupart des volets étaient clos, puis, il est sorti vers 14 heures accompagné de ses proches, sans encore rien vouloir dire de son emploi du temps. Ce qui est sûr, c'est qu'il ne participait pas aux recherches hier.

FXG, à Butry-sur-Oise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents