Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Quinze Martiniquais formés à Aurillac

Le directeur général de LADOM, Jean-Claude Cadenet, était à Aurillac ce lundi 30 mars pour signer une convention avec Escot Telecom et la chambre de commerce et d'industrie du Cantal. Quinze demandeurs d'emploi de Martinique vont être formés à Aurillac sur le campus de la CCI du Cantal durant 455 heures, puis au sein du groupe Escot pendant 175 heures. Leur formation complète associera théorie et pratique. A l'issue de la formation, les stagiaires présenteront le titre professionnel d'installateur de réseaux câblés communications (IRCC) et seront employés par Escot Télécom en Martinique. D'ores et déjà une nouvelle promotion de quinze Martiniquais est prévue.

L'entreprise Escot Telecom va déployer la fibre optique en Martinique. Pour cela, elle doit recruter des personnels qualifiés. Créée en 1975, Escot Telecom intervient dans les DOM depuis 1982. En 2007, Escot Telecom a participé à la reconstruction des réseaux téléphoniques de la Martinique et de la Réunion suite à des cyclones. Escot Telecom est compétente dans l'étude et la conception des réseaux, l'installation des lignes téléphoniques, l'entretien des réseaux de télécommunication, la conception, la construction et l'exploitation des réseaux pour l'accès au haut débit. Escot Telecom a confié au Centre national de formation au très haut débit de la chambre de commerce et d'industrie du Cantal le soin de sélectionner, de former et de recruter les futurs salariés de ces territoires.

FXG, à Paris

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

aaa 07/04/2015 11:00

Ah si j'étais jeune j'aurais postulé le très très haut débit c'est l'avenir, en plus avec une chaîne d'infos en deux versions pour 70 millions d'habitants tout reste à faire en terme de dévelopment. j'aurais fait ça ou chargé d'accueil et de suivi relationnel humain dans les établissements de santé publique. Sinon je je constate que les caisses automatiques dans certains magasins Carrefour ou Décathlon sont insuffisante et manquent d'ergonomie réactive. Quoi qu'il en soit, de nos jours tirer la sonette peut laisser penser que les sonnés ne veulent répondre alors que la sonnete n'a tout simplement pas fonctionné. A méditer !