Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 06:38
Mouv'K

Le Mouv'K de Kévin sur D8

Depuis quatre ans, les téléspectateurs de D8 peuvent suivre le jeudi ou le vendredi matin à 7 h 30 un cours de remise en forme animé par Sandrine Arcizet et le Martiniquais Kévin Coique. Celui-ci a su imposer à l'antenne le Mouv'K', un concept dansé de remise en forme au son des musiques afro-caribéennes. Portrait.

S'il est né dans l'Hexagone, Kévin est vite revenu au pays de ses ancêtres. il y est resté de l'âge de 4 ans, jusqu'à ses 18 ans. Il a vécu Saint-Esprit et à Rivière-Pilote. Avec un père musicien et une mère danseuse, le jeune Kévin est rapidement sensibilisé à l'expression artistique. Sa mère Joëlle danse aux rythmes africains et initie son fils, et son père Lucien joue du piano.

Une professeur va le marquer, Dominique Zéphyr en le poussant dans la direction du sport artistique. "Je faisais de la capoeira et elle m'a orienté vers la gymnastique artistique à Ducos." Une discipline qui n'accueillait pas encore les garçons en Martinique. Il se lance dans l'aérobic artistique en même temps qu'il prépare son bac STI électrotechnique.

Il part alors pour l'Hexagone où on lui offre la possibilité d'intégrer les entrainements de l'équipe de France de gymnastique aéro après ses bons succès aux championnats antillais et deux participations aux championnats de France où il se hisse à la 4e place.

Dès lors, il sait que le sport sera son métier. Il oublie son idée de devenir moniteur de sport à l'armée et se rend compte qu'il préfère être entraîné qu'entraîner. Il prépare son brevet d'Etat de gymnastique et, au dernier moment, présente le brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS). Il peut dès lors donner des cours collectifs de fitness. Formé à cet exercice par David Fonclaud en Martinique, il exerce cette activité depuis sept ans.

Dans les salles parisiennes Aqualoft où il donne ses cours, une de ses élèves lui dit souvent : "Votre place n'est pas dans une salle..." Il reste dubitatif, n'imaginant pas comment il pourrait trouver une autre voie... "Je débarquais des Antilles, je n'avais pas de réseau..." Cette élève lui demande ses coordonnées. Kévin a le temps d'oublier cette histoire quand, quatre mois plus tard, il reçoit un appel de la chaîne Direct 8. C'était en 2010... "J'étais devant ma télé et on me demande de passer..." On veut le voir danser, l'entendre parler, le voir coacher... Gym direct est alors animé par Sandrine Arcizet seule à l'antenne qui cherche quelqu'un pour la danse. Il rejoint Gym direct et Sandrine et anime une autre émission de renforcement musculaire.

Après le rachat de Direct 8 par Canal +, il propose son concept à lui, le Mouv'K.

"Ca pouvait faire peur parce que j'utilise beaucoup de musiques très roots de chez nous avec des artistes antillais comme E.Sy Kennenga, Admiral T, Dédé Saint-Prix... Des fois j'ose et je mets carrément du kompa ! Et ça n'a pas choqué du tout, Ils étaient super content comme les téléspectateurs."

Les débuts n'ont pas été si aisés pourtant. Pour le première émission, Kévin a du recommencer trois fois... Sa voix tremblait. "Fallait juste dire bonjour, on l'a refait trois fois ! Donner un cours face à quatre caméras, ce n'est pas la même chose que de donner un cours à 70 personnes !"

Quatre ans après, Kévin est hyper à l'aise. Il enregistre trois émissions par semaine ; elles sont diffusées le jeudi et quelque dois le vendredi à 7h30.

Malgré le succès, Kévin veut encore se former pour progresser. Il devient "Trainer Lesmills", leader mondial de la remise en forme, puis athlète Reebok, l'enseigne a été aussi séduite par son concept Mouv'K.

"Mon but c'était pas révolutionner la planète mais marquer l'identité de ce que je faisais. Entre la zumba et tous les concepts qui sortent, on s'y retrouvait plus..." C'est ainsi qu'il dépose le nom de Mouv'K qu'il protège en tant que marque.

Aujourd'hui, Kévin a formé deux professeurs, un Antillais et une métro, avec lesquels chacun entraîne quelque 70 adeptes par cours ! Avec les événements organisés les week-end et la télévision, les adeptes du Mouv'K sont déjà une petite foule ! Son public n'est pas spécifiquement composé d'Antillais, c'est très ouvert, "surtout au niveau des âges", se satisfait Kévin. Il sait que la musique et la danse plaisent, mais c'est surtout la philosophie du concept qui attire. "Je leur dis de ne pas avoir honte, de penser joie et partage... J'utilise la danse comme une thérapie."

Evénement en Martininque

Le 30 avril, Kévin sera en Martinique à l'invitation de David Fonclaud, pour organiser un stage de Mouv'K, "un événement!", corrige-t-il. Ce sera sur le terrain de basket de Saint-Esprit, un endroit capable d'accueillir 200 personnes. les gens sont invités à vivre un véritable show auquel seront conviés des artistes surprise, des associations, des artistes brésiliennes. Il y aura du Mouv'K, mais également des passages folkloriques...

Le Mouv'K : concept dansé de remise en forme

Kévin propose à ses élèves des mouvements authentiques par rapport au style de la musique. Si c'est de la dancehall, on fera des mouvements de dancehall, si c'est de la soca, on va sauter, si c'est de la danse africaine, on va faire des mouvements typiques afro... On mélange pas des steps de danse sur des styles qui ne correspondent pas.

Son déclic, ca a été le phénomène zumba. La zumba a permis à beaucoup de personnes de bouger, d'aller dans des salles pour pratiquer le sport, mais à un moment donné n'importe, même sans diplôme, s'est mis à donner des cours de zumba et on s'est retrouvé avec un peu de bon et beaucoup de mauvais. Moi aussi, j'aimais la zumba, mais je voulais faire quelque chose qui me ressemble. C'est à ce momeent-là que j'ai eu envie de créer mon truc, le Mouv'K avec uniquement des profs diplômé et des musiques afro-caribéennes.

Son rêve est de former des professeurs de Mouv'K et de leur distribuer des licences. La zumba a eu besoin de 10 ans avant d'arriver en France ! Aujourd'hui, Kévin se dit que si le Mouv'K devait prendre la même ampleur, il y est prêt. "Je serai content d'avoir participé au développement de ma culture."

Twitter Kévin : https://twitter.com/kevcoique (@kevcoique)

Intagram Kévin: kevin.coique
Site web Mouv'K: www.mouvk.com

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents