Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 03:45
T&S, nouveau duo de zouk pop

T & S, les nouvelles Zouk machine

T pour Taje, S pour Sonaria. A 27 et 20 ans, les deux soeurs Fréchou, du Raizet, ont grandi à Louisy-Mathieu au Carénage (Pointe-à-Pitre). Elles font du zouk pop ou r'nb selon leur producteur Philippe Gaillard (Aztec musique). Interview.

"On veut donner une autre image à la jeunesse"

Depuis quand faites-vous de la musique ?

Taje : Depuis qu'on est toutes petites...

Sonaria : On a commencé à l'église adventiste pendant les chorales, nous interprétions des titres...

Taje : J'avais 13 ou 14 ans...

Sonaria : Et moi 8 ou 9 ans.

Comment êtes-vous passées de la chorale à la scène zouk ?

Sonaria : Taje a participé à un concours de chant organisé par JC Edom. Il y avait Peguy Bajal et Steevy...

Taje : Je l'ai fait avec une autre de nos soeurs, Ruth, et à l'issue du concours, on nous a présenté plusieurs artistes et JC Edom nous a fait participé à d'autres concours, comme le festival international du zouk où Sonaria a fait partie des trois finalistes et ça a suivi. On a ensuite bossé avec Marvin, Eric Virgal, Frédéric Caracas, Kim... C'était en 2008. Eric Virgal a d'abord composé pour nous, puis nous avons composé nous-même pour notre deuxième single, "Les mots".

Sonaria : Nous avions le projet de monter un duo et ça a pris avec le titre "Love an nou sacré" qu'on a choisi pour nous faire connaître.

Vous êtes entrées en studio début mai. Il s'agit de confirmer le duo ?

Taje : Nous avons enregistré "Take it" composé par Rohane Montoute (compositeur de Nesly et de Jennifer Dias) et écrit par Talina.

Sonaria : Nous nous partageons les parties à chanter et au refrain, on se retrouve sur une phrase, un mot... Le plus souvent, on se partage les tâches.

Qu'est-ce que vous ressentez quand vous entendez à propos de vous : les nouvelles Zouk machine ?

Taje : C'est une fierté parce que c'est un groupe qui a super bien marché et qui reste gravé jusqu'à maintenant dans les mémoires ! Donc, pourquoi pas représenter la nouvelle image des Zouk machine !

Le zouk a-t-il besoin d'être rafraichi ?

Sonaria : Oui, je crois parce que le public en a marre d'entendre encore les mêmes choses, de toujours voir les mêmes personnes. Et ça donne un coup de jeune, un coup de fraîcheur... Quand vous nous parlez des Zouk machine, ça me rappelle une phrase de Joëlle Ursull qui était la marraine du festival international de zouk, qui nous a dit parce qu'on était trois soeurs : "Je vois en vous les nouvelles Zouk machine."

Cela ne pèse-t-il pas trop lourd sur vos épaules ?

Taje : C'est stressant ! On est super contentes d'avoir signé avec Aztec musique, mais on est stressées de peur de décevoir l'équipe qui travaille pour nous !

Sonaria : Super stressées...

Quelles sont vos influences musicales ?

Sonaria : Orlane, Eric Virgal, Marvin, Kim

Taje : Avant d'être artistes, on est d'abord fans et on l'est encore !

Que cherchez-vous à montrer au public ?

Taje : On est soeurs, donc on veut montrer une certaine complicité, une cohésion...

Sonaria : On sait que dans ce milieu, c'est très difficile de s'imposer et de fidéliser un public. On espère qu'avec le duo - parce qu'il n'y a plus de duo - on peut apporter quelque chose de nouveau pour rassembler.

Taje : On veut donner une autre image à la jeunesse pour qu'elle n'hésite pas à entreprendre, à travailler pour réussir.

Consacrez-vous désormais toute votre vie à la musique ?

Taje : Je travaille quand même ! Je suis croupier au casino du Gosier et à côté, j'ai la musique. Mais si je dois choisir, ce sera la musique !

Sonaria : Je suis étudiante en économie en deuxième année à l'université des Antilles et j'essaie de concilier les deux parce que ma vie d'étudiante n'est pas indissociable de ma vie d'artiste.

Qu'est-ce qui vous fait rêver ?

Sonaria : Une longue carrière...

Taje : Pleine de succès !

Sonaria : A nous d'innover pour nous démarquer !

Taje : Dans la simplicité.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents