Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 05:32

Jack Vautrin lance l'écurie Bleu outre-mer

Jack Vautrin, journaliste bien connu des téléspectateurs ultramarins à travers Top course, l'émission qu'il a animée près de vingt ans sur RFO, celui que d'aucuns ont qualifié de "plus belle conquête du cheval", a quitté France Télévisions et lancé la première écurie de groupe de l'outre-mer : l'Ecurie Bleu Outre-mer, dont il est le manager. Dédiée à l'outre-mer, elle rassemble une quarantaine de passionnés originaires des Antilles, Guyane, Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et des ultramarins de l'Hexagone.

Pour son baptême hippique à Deauville Clairefontaine, le 27 juillet dernier, l’Ecurie Bleu Outre-mer s’est classée en 3e position avec la pouliche Houteville, réussissant son pari : décrocher l’une des cinq premières places d’un quinté, la course favorite des ultramarins. "Première course, troisième place : coup d'essai, coup de maître", s'est réjoui Jack Vautrin.

Achetée le 8 juillet dernier, Houteville, la pouliche de 3 ans entraînée par Yohann Gourraud et montée par Stéphane Pasquier, vient d’apporter en moins de trois semaines une belle satisfaction à cette nouvelle écurie. Houteville sera à nouveau en course le 18 août dans le quinté à Deauville.

FXG

www.ecuriebleuoutremer.com

Interview de Jack Vautrin, manager de l'écurie Bleu Outre-mer

"Un projet fédérateur"

Pourquoi avoir créer ce groupe Bleu Outre-mer ?

Sa création découle d'un paradoxe : les ultramarins jouent beaucoup encore aujourd’hui. Si la recette du PMU baisse en métropole, ce n’est pas le cas en outre-mer ; le paradoxe c’est qu’il y a très peu de passionnés habitant en Outre-mer qui sont propriétaires de chevaux de course en métropole. Non seulement le coût est élevé, mais la distance, les décalages horaires, tout cela rend les choses compliquées. Au-delà de l’aspect mutualisation des frais d’entretien des chevaux, nous donnons des informations au quotidien sur l’entraînement, les engagements, l’évolution de la carrière de ces chevaux par le biais du site internet qui est mis à jour très régulièrement. Le tout avec une grande rigueur et sous le contrôle d’un comité stratégique très impliqué composé d’un Martiniquais, un Guadeloupéen et un Réunionais.

Vous misez sur la passion des Ultramarins pour les courses ?

Pas seulement, c’est un projet fédérateur, qui s’inscrit dans le cadre plus global de développement de la filière équine en Outre-mer. Nous allons jouer un rôle actif en proposant à des jeunes de l’Outre-mer de venir se former chez nos entraîneurs.

A part vous, y a -t-il d'autres pros du chouval ?

Aujourd'hui nous sommes un petit noyau d'actionnaires. l'Ecurie a vocation à grandir et à accueillir de nouveaux membres, essentiellement des passionnés non professionnels, désireux de vivre des moments festifs et de grandes émotions comme cela a été le cas à Clairefontaine, et de se retrouver lors des courses de nos pensionnaires.

Cette pouliche, comment l'avez-vous repérée et entraînée ?

Après une longue recherche basée sur des interviews terrain, l'étude d'archives presse et vidéo, et l'avis déterminant de notre entraîneur à Chantilly Yohann Gourrand, spécialiste des quintés, nous avons choisi cette pouliche à l'issue d'une course à réclamer. Elle appartenait au célèbre propriétaire Gérard Augustin-Normand.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents