Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 03:41

De l'Amazonie aux Etats-unis par la danse

Yannick Lebrun est l'unique danseur français actuellement de la célèbre compagnie new yorkaise Alvin Ailey. Il a dansé tout le mois de juillet au théâtre parisien du Châtelet.

Yannick, 28 ans, est né à Cayenne et a grandi à Rémire-Montjoly jusqu'à ses 17 ans. Il a suivi toute sa scolarité, de la maternelle à la terminale, à l'externat Saint-Joseph de Cluny et parallèlement des cours de danse à l'ADACLAM (l'association de danse artistique classique et modern jazz fondée et présidée par Jeanine Vérin). "Cette école a marqué la danse en Guyane, insiste Yannick. Elle a permis à beaucoup de jeunes d'avoir une carrière professionnelle, que ce soit Magali Vérin (la fille de Jeannine) ou Sisley Loubet entre autres (danseuse pour Ryanna et d'autres stars internationales)." Ou lui-même !

Yannick a toujours aimé danser en famille et avec ses cousines. "Le carnaval a toujours été en moi !" C'est justement en accompagnant une de ses cousines à la salle Polina, passer un concours de danse à l'ADACLAM que le jeune Yannick (alors 8 ans) a la révélation. L'année suivante, il est inscrit et se retrouve le seul garçon du cours de danse classique. "Ca ne m'a pas déstabilisé, mais ça n'était pas facile. Heureusement, ma passion a toujours dominé !"

Un premier pas chez les grands

Après son bac en 2004, Yannick hésite encore sur l'orientation qu'il va prendre et le monde de la danse lui tend les bras. Deux ans auparavant, Denise Jefferson de la compagnie Alvin Ailey vient participer au jury de concours régional de danse. Elle repère Yannick et le sélectionne. Deux années de suite, Yannick part en stage à New York. En 2004, il décroche une bourse et devient élève de la compagnie. A la fin de cette formation, il intègre la compagnie junior Alvin Ailey 2. Il appartient ainsi à une troupe de 12 danseurs et pendant deux ans tourne dans la Caraïbe et aux Etats-Unis. "C'était un premier pas chez les grands, se souvient Yannick. Il a fallu m'adapter avec le système américain, avec d'autres niveaux de danse, d'autres garçons... Je passais de l'Amazonie aux Etats-unis !"

Un concours de circonstance va bouleverser la vie du jeune danseur de la compagnie junior en décembre 2007. L'un des danseurs de la compagnie Alvin Ailey 1 se blesse. La directrice artistique, Judith Jamison lui demande de remplacer le danseur blessé au pied levé jusqu'à la fin de la saison. "J'avais 20 ans !" L'année suivante, il est titularisé. Son premier spectacle avec la compagnie Alvin Ailey 1 est donné au New York City Center. On donne "Revelations", la pièce maîtresse d'alvin Ailey et "Blues suites". Ses premières tournées internationales l'amènent en Turquie, en Israël, en Grèce, en Italie, aux Canaries et en Roumanie... Depuis, les choses sont bien rodées. Chaque année, la compagnie fait une tournée américaine de février à mai, puis une autre internationale de l'été à l'automne. "C'est la troisième fois que je viens jouer au Châtelet, raconte Yannick. J'aime danse devant le public français, devant des amis, la famille, des personnalités et des fans qui savent que je suis le seul français depuis 2009 dans cette compagnie, qui plus est originaire d'outre-mer !"

Après onze ans passés aux Etats-Unis, Yannick est au sommet de sa carrière. "Je continue à grandir et à mûrir dans cette compagnie. Je suis en pleine explosion et j'ai beaucoup de rôles importants à danser."

Après l'été de la danse au Châtelet, Yannick part en Jamaïque pour donner des cours et chorégraphier, puis il retourne en répétition fin août avant une tournée qui le conduira en septembre en Afrique du Sud.

FXG, à Paris

Alvin Ailey, la black choregraphia

Alvin Ailey, chorégraphe et danseur afro-américain né en 1931 et décédé en 1989, a marqué la danse afro-américaine dans les années 1970. Le chorégraphe a puisé son inspiration dans ses souvenirs d'enfance, la condition des Noirs dans le Sud, l'église, le blues, le gospel, le jazz... Il s'est inspiré aussi de classiques pour créer des oeuvres contemporaines comme "The River".

Il y a toujours eu des danseurs français chez Alvin Ailey. Le Guadeloupéen Samuel Deshauteurs a été le premier ultramarin autour des années 2000 avant Yannick Lebrun en 2007. De 2012 à 2014, un autre guyanais passé par l'ADACLAM, Olivier Médus, a été membre de la compagnie junior.

Tête d'affiche

Si la devanture du théâtre du Châtelet à Paris laissait la vedette à ses deux camarades James Roberts et Rivers Douthit-Boyd, Yannick a eu plusieurs fois droit à sa photo en grand sur les théâtres où sa compagnie se produisait, au Danemark, aux Etats-Unis... Mais la cerise sur le gâteau, c'est l'affiche du film que l'équipe du Lincoln Center a consacré en juin au dernier spectacle d'Alvin Ailey. La particularité de ce film est qu'il sera joué dans toutes les salles des Etats-Unis le 22 octobre prochain pour une séance unique ! Le danseur sur l'affiche, c'est Yannick !

Yannick Lebrun en quelques dates

11 décembre 1986 : naissance à Cayenne

2002 : détecté par Denise Jefferson directrice de l'école de danse Alvin Ailey

2004 : bourse de deux ans à New York

2006 : intègre la compagnie junior Alvin Ailey 2

2007 : remplace au pied levé un danseur de la compagnie  prinipale Alvin Ailey american dance theater

2008 : danseur titulaire de la compagnie  prinipale Alvin Ailey american dance theater

Septembre 2015 : tournée en Afrique du Sud

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents