Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 23:19
Tony coco-Viloin, du bureau d'accueil des tournages, et Mylène Olivier, productrice associée de Minuscule 2, passage du marché à Paris, le 9 septembre

Tony coco-Viloin, du bureau d'accueil des tournages, et Mylène Olivier, productrice associée de Minuscule 2, passage du marché à Paris, le 9 septembre

Le bureau d'accueil des tournages fonctionne à plein régime

Une nouvelle série américaine, les nouveaux films de Jean-Claude Barny et Moussa Traoré ou la suite du césarisé "Minuscule."... La Guadeloupe développe ainsi une activité audiovisuelle dans laquelle 1 euro régional investi en rapporte 10.

Après "Death in paradise," la Guadeloupe devrait recevoir prochainement le tournage d'une série américaine. Ses producteurs "made in Hollywood" ont rencontré le président de la Région il y a un mois avec le financeur Marriott International. "Ils vont tourner en Guadeloupe une série qui va passer dans 167 pays, se félicite Victorin Lurel. C'est le couronnement d'une politique cinématographique avec financements de la Région." La Région a ainsi mis 500 000 euros dans "Death in paradise" qui a rapporté au territoire 11 millions d'euros. Il y a aujourd'hui 430 figurants et techniciens de l'audiovisuel qui travaillent en Guadeloupe. Un BTS audiovisuel a été créé et certains de ses diplômés sont employés par la BBC...

Cette semaine démarre le tournage du nouveau long métrage de Jean-Claude Barny, Le gang des Antillais. Un film contemporain sur une bande de braqueurs qui a sévi à Paris dans les années 1970-1980. Mathieu Kassowitz, star à l'affiche, sera donc en Guadeloupe cette semaine. Avis aux fans ! Ce film aussi a bénéficié d'un soutien de 500 000 euros, le plafond.

Le 9 septembre, la Région a signé une convention pour 500 000 euros avec la production du film d'animation "Minuscule", tourné en décors naturels dans le parce national du Mercantour et salué par un César. Pour "Minuscule 2, les mandibules du bout du monde", Mylène Olivier de Cinéorama, productrice associée à Futurikon, a convaincu les auteurs, Thomas Szabo et Hélène Giraud, et le producteur Philippe Delarue (le frère de Jean-Luc) d'utiliser les décors du parc national de la Guadeloupe. La production engage 12 millions d'euros et fera travailler une trentaine de technicien locauxs, hors figuration, à partir de premier semestre 2016. "Minuscule" racontait l'histoire d'une coccinelle perdue et réfugiée dans une boîte à sucre avec une seule amie, une fourmi. noire, en lutte contre les fourmis rouges.... Cette fois, la coccinelle se fait enfermer dans une caisse de confiture de châtaignes et embarquer sans le savoir pour la Guadeloupe... Dix spots de tournage ont été retenus sur l'archipel, aux Saintes, à Bouillante, sur la route de la Traversée et sur les pentes de la Soufrière. "C'est logique de faire des efforts pour des productions qui valorisent le patrimoine régional, matériel et immatériel", explique Tony Coco-Viloin, responsable du bureau des tournages. La commission qui attribue ces fonds est indépendante et placée sous la direction du metteur en scène Yves Boisset. Les précédents projets financés par la Région sont le film de François Marthouret, "Port-au-Prince, dimanche 4 janvier", et encore "Bois d'ébène", de Moussa Traoré qui vient d'achever "La pirogue".

"On croule sous les projets, signale le président Lurel. Ils viennent de la Martinique, de métropole et même d'Afrique !. Nous ne sommes pas cloisonnés et nous ne finançons pas seulement des projets guadeloupéens ; on finance les talents." Ce week-end, Tony Coco-Viloin était à la Rochelle au festival de la fiction TV pour promouvoir la Guadeloupe, "Terre de tournages"

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

CB1 21/09/2015 21:06

Minuscule2 en Guadeloupe, un bel évènement et pour ce film qui a eu un grand succès en France et pour la Guadeloupe avec ce très compétent Monsieur Coco-Viloin sans qui ce projet ne serait pas ce qu'il est. Un grand bravo pour cette terre de tournages caribéennes!

M. Hidalgo 19/09/2015 11:09

Lacazette "moléculé" à l'insu de son plein gré en début de saison serait un bon projet de Freeleur. Les jardiniers même avec de bon planteurs ne peuvent pas encore faire croire à une plante, même greffée que la pluie et le soleil à ciel découvert sont les mêmes que sous une serre.Sans jugement de valeur. On reconnaît l'Esprit Guadeloupéen qui accueille ses convives dignement sans les faire passer pour des migrants affamés de culture Zouk et de Madras. :)

Articles Récents