Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 06:48
Kylian Matou, deuxième à droite avec son père Lilian, Mes Gibault et Ursulet, le 8 octobre dernier au cabinet Gide à Paris

Kylian Matou, deuxième à droite avec son père Lilian, Mes Gibault et Ursulet, le 8 octobre dernier au cabinet Gide à Paris

5 mois de suspension pour le golfeur Kilyan Matou qui fait appel et saisit le défenseur des droits

Le joueur de golf professionnel guadeloupéen, Kilyan Matou a été suspendu de compétitions pour une durée de cinq mois, jusqu'au 16 février 2016 à l'issue de sa comparution, le 8 octobre dernier, devant la commission disciplinaire de première instance de golf. Les conseils du jeune golfeur, Mes Ursulet et Gibault ont indiqué que leur client avait fait appel de cette condamnation au motif que l'instance a refusé de se prononcer sur les exceptions de nullité déposés par ses conseils, mais aussi parce que la condamnation vise des faits qui ne sont pas ceux de la convocation... Mais non content d'être condamné une première fois par la commission disciplinaire de première instance de golf , voici que Kylian Matou est convoqué pour répondre des mêmes faits le 30 octobre devant le Comité d'éthique Alps Tour Golf. Cela a un nom en droit : le "non bis idem". Ce genre de détail que le Conseil d'Etat (l'instance suprême de recours en matière disciplinaire) ne goûte guère. Kylian devra répondre de "faits et gestes considéré comme inacceptable de la part d'un professionnel et doit être regardé comme une sérieuse entorse au code d'éthique" (le texte est en anglais). Ses conseils étant retenus pour une audience criminelle ce jour-là, ils ont demandé un renvoi. Contre tout respect de la tradition, du contradictoire et des droits de la défense, ce renvoi a été refusé. Me Gibault, du haut de ses 50 ans de barreau, a fait savoir que leur client ne comparaîtrait pas. Là encore de nombreux problèmes procéduraux et de forme semblent se poser... C'est en vertu de tout cela qu'ils ont saisi le défenseur des droits et qu'ils ont décidé d'aller au bout, d'activer tous les recours jusqu'au Conseil d'Etat s'il le faut, de constituer un comité de soutien avec de grands sportifs Antillais et de saisir le ministre des Sports. "C'est un mauvais procès qui est fait à Kylian, a déclaré Me Ursulet, mais cela dépasse son cas particulier. Je dis que le racisme est un cancer qui s'infiltre dans toutes les couches de la société y compris dans les fédérations de sport." Selon lui, la décision qui a été prise est "illégale et injuste et cache la marque indigne du racisme le plus sournois." Désormais le conflit semble prendre une tournure bien plus frontale que ce qu'espérait la fédération de golf qui avait déjà refusé la présence de la presse lors de la première audience. "Il est hors de question qu'en 2015, poursuit Me Ursulet, une situation pareille puisse exister ! Kylian est le seul Noir dans le circuit pro, au lieu de l'humilier, il fallait le porter, le protéger."

A suivre donc...

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 15/12/2015 02:39

Bien peu de choses en fait : ce joueur n'est pas 110ème joueur mondial, mais 110ème joueur français (un peu plus loin encore aujourd'hui), son "professionnalisme" lui rapporte quelques centaines d'euros par an !! Au niveau mondial je sais pas mais probablement l'équivalent d'une 5ième série au Tennis et en tout cas pas mieux que 1000ième (je pense, j'ai pas vérifié car les classements mondiaux ne descendent pas aussi bas). ...En tout cas, je ne pense pas que son attitude et celle de ses "conseils" soit bon pour son mental, ceci dit, je souhaite de tout coeur qu'enfin nous ayons un Tiger Wood français et si c'est kylian, croyez moi que je serai le premier à aller le voir pour l'applaudir.. en attendant quiet please et bien amicalement. Michel

A. Saiz-San64 30/10/2015 12:37

On peut parler de racisme lorsqu'il est clairement exprimé ou qu'il peut être caractérisé par des faits sans équivoque. A l'heure où il n'y a ni race noire ni race blanche ni métissage comment pourrait-il y avoir racisme ? Il s'agit probablement d'un mal être (ou ne pas être) qu'un groupe de personnes cherche à apaiser en détruisant autrui sans que cela puisse se concevoir, ce qui serait encore plus douloureux. Donc la poignée de "bourreaux" comme par usurpation opèrent via les moyens de pouvoirs "officiels" pour se "soulager" cherchant toutes sortes de prétextes plausibles pour cacher leur vraie démarche sans réelle finalité.

Cependant, ce Golfeur est jeune, on sait aujourd'hui et l'histoire le confirme que dans son intérêt qualitatif et quantitatif tel que cela commence il ferait mieux d'étudier d'autres opportunités internationales puisque le Golf professionnel est d'envergure internationale.

A moins qu'il ne rencontre sur sa route Madame Bovary et Marie Besnard pour empoisonner son existence.

Chris L 24/01/2017 08:46

Le racisme c'est "blablabla.." dixit l'homme blanc du haut de son privilège.. Next !

Articles Récents