Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 05:19

La Réunion expose à la COP 21 un nouvel ecosystème vertueux

La COP 21 a accueilli, à l'invitation du président de la CGPME Nationale, François Asselin, dans le cadre de l'exposition Solutions 21 au Grand Palais, samedi à Paris, une conférence sur la Réunion, "un laboratoire à taille réelle d’une économie au service de l’emploi et de l’environnement". Arnaud Lobez, le PDG de Biomwork, Jean-Louis Dupuis, chef d'entreprise et représentant du président de la CGPME Réunion, et Philippe Jean-Pierre, élu à la région Réunion, également économiste et universitaire, ont expliqué au public l'écosytème Biom qui se met en place sur l'île de la Réunion et qui sera d'ailleurs officiellement lancé le 17 décembre prochain.

Ce lancement signera la fin d'une longue phase préparatoire orchestrée par le présoident de la CGPME locale, Dominique Vienne, qui vise à créer un cercle vertueux entre la commande publique, les entreprises locales et les salariés consommateurs. Biom propose une nouvelle façon de penser l'économie : les entreprises agissent pour dynamiser les territoires, favorisent le bien-être de leurs salariés, privilégient les fournisseurs locaux. Avec son porte-monnaie, le consommateur a le pouvoir de choisir les entreprises qui vont contribuer à son bien-être et à son territoire. Pour y parvenir, il faut pouvoir les identifier. C'est cela la valeur ajoutée de BIOM. En les rendant visible, en les évaluant de manière objective et indépendante, Biom créé ce lien entre consommateurs et entreprises responsables.

Biomwork est une agence de notation spécialisée dans le développement durable qui mesure en euros ce qu'une entreprise, en plus de son activité économique, apporte au territoire en termes d'emplois, de services publics et de préservation de l'environnement. L'audit se base sur le bilan comptable de l'entreprise et 35 référentiels publics du développement durable. Il s'exprime en pourcentage du chiffre d'affaires et donc en euros. L'indicateur Biom est l'indicateur économique qui manquait au développement durable.

Jean-Louis Dupuy soutient que grâce à BIOM, la Réunion est en mesure de créer 5 à 6000 emplois. Une trentaine d'entreprises réunionnaises se sont d'ores-et-déjà engagées sur ce parcours qui est désormais inscrit dans les documents retenus pour la signature de l'accord COP 21 attendu cette semaine.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents