Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 07:17

Les candidats aux Régionales en Ile de France veulent capter le vote ultramarin

Valérie Pécresse, tête de liste LR aux élections régionales en Ile de France, a fait la démonstration, mardi matin à Paris, de sa capacité à entraîner derrière elle une bonne partie des leaders de la communauté ultramarines de la région parisienne. Autour de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, la vice-présidente du comité Outre-mer des LR, la Réunionnaise Samia Badat-Karam, et l'ancien délégué à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, le Guadeloupéen Patrick Karam, conseiller régional UMP. Et puis, leurs soutiens : René Silo, membre de la commission outre-mer de la fédération française de football et ses amis présidents d'associations antillaises, un responsable du collectif GPX, le policier réunionnais Cédric Boyer, le président de l'association des Polynésiens de Paris, Théo Sulpice, la présidente martiniquaise de l'APIPD, Jenny Hipocrate et même Daniel Dalin, le président du Collectifdom, jusqu'alors revendiqué à gauche. Dans l'assistance, se trouvait aussi Max Pierre-Fanfant, un ancien soutien de GPL quand elle battait campagne pour la députation...

Patrick Karam a regretté que soit "écarté honteusement le Martiniquais Jean-Paul Huchon". Se défendant d'emmener derrière sa candidature le poids du CReFOM, Patrick Karam a indiqué qu'il s'était mis en congé à titre intérimaire de ses fonctions de président pour les confier à son vice-président, le comédien et metteur en scène Jean-Michel Martial. Et pour marquer la frontière infranchissable qu'il veut ériger entre le candidat LR et le président neutre du CReFOM, il a pris l'engagement que le CReFOM ne toucherait jamais de subventions de la Région. Dont acte.

Samia Badat-Karam a rédigé le programme de Valérie Pécresse pour les Ultramarins d'Ile de France, un programme essentiellement sur la continuité territoriale. Quant à Patrick Karam, il figure 5e sur la liste LR de Paris, en position éligible. Les autres ultramarins éligibles à droite sont la filleule de Lucette Michaux-Chevry, Marie-Dominique Aeschlimann (4e dans les Hauts-de-Seine) et Babette de Rozières (5e dans les Yvelines). Julien Mugerin n'a obtenu qu'une 21e et moins sûre position en Seine-Saint-Denis...

Reste que les socialistes, qui ont dû annuler un meeting dédié aux Ultramarins le mardi 17 novembre, ont aussi pris soin de faire de la place aux Ultramarins. Deux sont en deuxième position dans leur département. la Guadeloupéenne Vivianne Romana, conseillère régionale sortante et militante du CM98, est juste derrière Bartolone lui-même en Seine-Saint-Denis. A Paris, le Martiniquais Pierre Kanuty, lui aussi sortant, est numéro 2 derrière Marie-Pierre de la Gontrie et avant la remplaçante de GPL au palais Bourbon, Fanélie Carrey-Conte. Ensuite, il faut attendre la 23e place pour retrouver la Réunionnaise Corinne Narassiguin, et la 25e pour la Guadeloupéenne Angèle Louviers. Dans les Hauts-de-Seine, on retrouve la Martiniquaise Janine Maurice-Bellay, l'ancienne élue PS, passée au PRG, passée à EELV, et de retour chez les socialistes avec une 10e place, juste avant le Guadeloupéen Emmanuel Alamellou.

Enfin, le tour d'horizon ne serait pas complet si l'on omettait de signaler que la Martiniquaise Huguette Fatna est numéro 2 de la liste du Front national en Seine-Saint-Denis.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Moulen 02/12/2015 15:07

une bonne partie des leaders : Patrick Karam et Dalin (idem), Jenny (nécessité oblige) et René Silo, un policier réunionnais et Théo Sulpice : cela fait court pour une bonne partie des leaders des originaires d'outre-mer, Non ?????

Moulen 02/12/2015 15:07

une bonne partie des leaders : Patrick Karam et Dalin (idem), Jenny (nécessité oblige) et René Silo, un policier réunionnais et Théo Sulpice : cela fait court pour une bonne partie des leaders des originaires d'outre-mer, Non ?????

Articles Récents