Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 07:26

Samuel Laborieux se confronte à la crème des bartenders

Pour la première édition du concours "barman international Trois-Rivières Rhumbellion", les rhums martiniquais Trois-Rivières ont accueilli leurs demi-finalistes autour d’une épreuve inédite placée sous le signe de l’accord entre mets et cocktails. C'était lundi dernier dans un établissement parisien chic à deux pas des Champs-Elysées. Parmi les concurrents, Samuel Laborieux, le seul barman martiniquais. Pour tenter de décrocher une place en finale, Samuel a accompagné la recette du chef Stéphane Pitré (du restaurant Louis à Paris 9), un carpaccio de saint-jacques sur un coulis de kiwi, d'un cocktai nommé "legacy" (1.5cl de sirop de sureau, 1 blanc d’œuf, 2cl de jus de citron pressé, 1 pincée de cumin moulu, 4cl de rhum vieux Trois-Rivières single cask et 4cl de jus de concombre). En étant le seul Martiniquais de l'épreuve, Samuel a été très observé, notamment dans l'application de la méthode "double check, double strain", moment toujours très applaudi lors de la confection d'un cocktail...

La passion de Samuel pour les cocktails est née essentiellement de son envie de développer le métier de barman au sens noble dans l'île. "Après un séjour à Paris et Bordeaux, il y a quelques années, raconte-t-il, je me suis rendu compte du fossé qui séparait les Antilles et la métropole en termes de variété et de qualité de service. Avec plusieurs barmen de ma génération, nous nous sommes attelés à réhausser le niveau." Fort de plusieurs expériences professionnelles à l'étranger, il a désormais l'intention de se reconvertir dans la formation et, peut être un jour, créer un centre de formation de barmen en Martinique.

Son classement au concours (il n'a pas été retenu dans le top 6 malgré une très belle prestation) lui a permis de se rendre compte du travail qu'il restait à accomplir. "Mais, ajoute-t-il plein d'entousiasme, le fait d'avoir été sélectionné comme demi-finaliste à l'internationnal est déjà une récompense, compte tenu de mon parcours. Le niveau était très élevé et cette expérience comme de nombreuses à venir je l'espère, sont toujours un moyen d'apprendre et de se perfectionner dans ce métier en constante évolution."

Les six finalistes sont des barmen de Paris, Pragues et Luxembourg. Il leur reviendra de porter dans leurs établissement le goût du rhum AOC. Quant à Samuel, il va porter haut la notion de service de qualité !

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents