Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 14:27
Pour la première fois, le bureau d'accueil des tournages de la collectivité territoriale de Guyane était présent sur un stand du salon des lieux de tournage à Paris (photo : Miguail Montlouis-Félicité)

Pour la première fois, le bureau d'accueil des tournages de la collectivité territoriale de Guyane était présent sur un stand du salon des lieux de tournage à Paris (photo : Miguail Montlouis-Félicité)

Le bureau d'accueil des tournages fait sa pub à Paris

Lyne Benoît est responsable du bureau d'accueil des tournages de la CTG. Avec son équipe, elle a investi les 2 et 3 février derniers à la porte de Versailles à Paris le salon des lieux de tournage. L'an dernier la Guyane y participait déjà mais via le stand de Film France. "Je me suis rendu compte, explique Lyne Benoît, qu'on pouvait tout à fait gérer un stand individuel pour la Guyane pour faire la promotion du territoire." Elle y est allée avec le comité du tourisme. "Parce que nous partageons des missions de valorisation et de promotion du territoire, même si ça reste un stand du bureau d'accueil des tournages." Et c'est ainsi que la Guyane est la première collectivité d'outre-mer à participer à un tel salon. Une présence saluée par la présidente de la Région Ile de France, Valérie Pécresse, passée sur le stand.

Un technicien est venu les voir pour leur parler des cinq mois qu'il avait passés sur le tournage de la prochaine série originale de Canal +, "Guyane". "Ca a été un vrai coup de coeur pour tous les techniciens, a-t-il raconté, et quand je suis revenu, je parlais de la Guyane autour de moi, on me disait qu'on n'avait jamais pensé à la Guyane pour aller en vacances." Voilà pourquoi Lyne Benoît tient à ce lien avec le comité du tourisme.

Deux longs-métrage attendus d'ici deux ans

Pendant deux jours, l'équipe du bureau a enchaîné les visites, les rencontres, les rendez-vous... "Les gens viennent spontanément nous voir sur notre stand poser des questions et remarquent que nous accueillons de plus en plus de tournages." Mais il y a eu aussi de nombreux rendez-vous professionnels. Ainsi 150 professionnels ont rempli le fichier du BAT Guyane quand quelque 500 sont simplement venus prendre de la documentation. Lyne Benoît a pu rencontrer le président de l'Agence de promotion et des cultures d'Outre-mer, un prestataire de services intéressé pour une implantation en Guyane, mais également des organismes comme l'ONF à l'instar du conservatoire du littoral ou de la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement qui ont déja signé un partenariat avec le bureau d'accueil des tournages. Mais le plus intéressants, ce sont les projets qui ont été identifiés et qui devraient se tourner en Guyane en 2016 ou 2017 : quatre documentaires dont un porté par Quebec Télévision et qu'on nous promet à connotation politique, deux courts-métrages, une captation de spectacle vivant et deux projets de long-métrage français dont celui de Serge Pouyotte, "Soleil d'Amérique". Pour l'autre projet, son directeur de production est venu demander une étude de faisabilité.

Par ailleurs, dans le but de structurer la filière audiovisuelle, Lyne Benoît a reçu une proposition de création d'une formation de scénaristes. Un festival de cinéma panafricain est venu proposer une offre de partenariat et enfin, cerise sur le gâteau, le magazine de cinéma américain, Variety, est venu interviewer Lyne Benoît. Une étape cruciale pour le BAT Guyane qui cherche à se développer à l'international et, notamment avec les Etats-Unis.

Aussitôt le salon des lieux de tournage achevé, Lyne Benoît est parti à Clermont-Ferrand au festival du court-métrage, poursuivre son travail de séduction.

FXG, à Paris

Le BAT en chiffres

Le bureau d'accueil des tournages de la Guyane été créé en mai 2013 et adhéré à Films France, l'organisme qui gère les 41 commissions du film, en novembre 2013. Depuis la Guyane a accueilli environ deux tournages par mois qu'il s'agisse de documentaires ou de fictions (court ou long métrage, série). Précisément, en 2014, il y a eu 189 jours de tournage pour une centaine de jours de repérage, soit 24 projets et, en 2015, 300 jours de tournage et 200 de repérage pour autant de projets.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents