Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 06:34
Le futur A 330 de French blues s'envolera début juillet entre Orly et les Antilles

Le futur A 330 de French blues s'envolera début juillet entre Orly et les Antilles

French Blue le "low fare, smart cost" long courrier du groupe Dubreuil

French Blue, la nouvelle compagnie du groupe Dubreuil s'envolera en juillet vers les Antilles avant Saint-Domingue en septembre et la Réunion à l'été 2017.

French Blue, nouvelle compagnie "low fare, smart cost" du groupe Dubreuil, lancera ses premiers vols au départ d'Orly sur les Antilles en juillet pour le compte d'Air Caraïbes (un renfort pour les grandes vacances), puis, sous ses propres couleurs, vers Punta Cana à la Républicaine dominicaine à partir du 15 septembre. A l'été 2017, elle opèrera ses premiers vols vers la Réunion et Maurice. Jean-Paul Dubreuil, président de la nouvelle structure, Groupe Dubreuil Aéro (GDA) qui supervise Air Caraïbes Atlantique et French Blue, Marc Rochet, directeur général de GDA, Paul-Henri Dubreuil, président du directoire du groupe Dubreuil (et fils de Jean-Paul) et Muriel Assouline, directrice générale de French Blue (elle vient d'Eagle Azur et devient la première femme dirigeant de compagnie aérienne française) ont annoncé hier matin à Paris la naissance de leur compagnie low cost long courrier. "Le degré de satisfaction du client doit être plus fort que son attente", résume Marc Rochet pour expliquer sa stratégie. "Un confort inattendu ! Un produit low cost revisité avec la french touch", ajoute-t-il pour être plus glamour ! French Blue recevra son premier A 330-300 fin juin (équipé par l'Allemand Zim avec 350 places en éco et 28 en premium), son deuxième en 2017, au même moment que son premier A 350-900 (415 sièges).

L'A330 est parfait pour un vol d'une durée maximale de 9 heures, l'A350 pour des vols de 13 heures. Ce sera donc avec cet A 350 (puis un autre livré en 2018) que French Blue va s'attaquer au marché de l'océan Indien dès l'été 2017. Jean-Paul Dubreuil pense qu'il peut se faire une place sur ce marché comme il l'a fait avec Air Caraïbes aux Antilles et en Guyane. "Nous allons lancer une campagne de recrutement de personnels navigants commerciaux (PNC) à la Réunion", prévient Marc Rochet. Chaque appareil nécessite 14 commandants de bord et copilotes et 70 PNC. En tout la nouvelle compagnie va embaucher 400 personnes.

Décrochage tarifaire

Il s'agit, selon Jean-Paul Dubreuil de "faire croître des marchés sur une nouvelle offre". Y aura-t-il un risque de cannibalisation sur les parts de marché d'Air Caraïbes dans sa zone par French Blue ? Ce n'est pas l'avis de Jean-Paul Dubreuil : "Air Caraïbes va réceptionner deux A 350-900 en décembre et janvier, et passer de 5 à 6 avions. L'offre complémentaire va se traduire par un volume supplémentaire. On veut optimiser le trafic sur Air Caraïbes et, à côté de ça, ouvrir de nouvelles perspectives avec French Blue." Il le dit d'autant aisément qu'Air Caraïbes est passée en 2015 de 30 à 33 % de parts de marché aux Antilles avec un "résultat exceptionnel" !

Côté prix, on ne saura rien avant l'ouverture en ligne des premiers billets le 7 juin. Mais Marc Rochet a clairement parlé de "décrochage tarifaire" supérieur à 10 %. "Plus nous aurons d'avions, ajoute Jean-Paul Dubreuil, et plus nous pourrons avoir des niveaux de prix sans proportion avec le marché actuel."

Au delà de la Caraïbe et de l'océan Indien, French Blue veut développer toutes les destinations loisir à fort trafic et veut atteindre l'équilibre financier en deux ans tout en doublant sa flotte pour arriver à dix appareils en cinq ans et s'imposer comme pionnier français du low cost long courrier.

FXG, à Paris

Trois gammes de prix

Sur French Blue, seuls trois niveaux de prix sont proposés. Le "basic", c'est juste un siège, avec un bagage à main de moins de 12 kilos ; le "smart basic", c'est un siège qu'on peut choisir, un bagage de 23 kilos en soute, un repas et un snack ; le "premium", c'est deux bagages et des privilèges... Il sera possible ainsi d'acheter la connexion wifi, l'attente en salon premium, le débarquement prioritaire, etc...

La genèse d'une compagnie

Au départ, ça devait être Corsair qui devait devenir la "sister compagny" d'Air Caraïbes. Le mariage a échoué et le Groupe Dubreuil a étudié un certain nombre de dossiers de substitution. Ainsi, Dubreuil s'était-il sérieusement approché d'Air Austral pour envisager son acquisition. Finalement, ils ont préféré partir d'une feuille blanche, d'une entreprise neuve, sans passé, sans "passif social", la cause de l'échec du mariage avec Corsair. French Blue fera voler ses pilotes 850 heures par an. Elle a déjà recruté ses premiers équipages, parmi lesquels des pilotes venant de Ryan Air ou même de l'escadre de transport du président de la République (qui volait sur un ancien appareil d Air Caraïbe !).

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents