Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 06:45
Alison à gauche, Kevin au gard à vous, entre Hollande et Cazeneuve, le 21 mai place Beauvau (photo FXG)

Alison à gauche, Kevin au gard à vous, entre Hollande et Cazeneuve, le 21 mai place Beauvau (photo FXG)

Kevin, "image magnifique de la police nationale"

Kevin, 29 ans, a reçu des mains du ministre de l'Intérieur la médaille d'or de la sécurité intérieure, samedi place Beauvau, en même temps que sa coéquipière, Alisson Barthélemy, deux autres policiers et un gendarme. Ils ont tous, dans des circonstances distinctes, été victimes des casseurs à l'occasion de manifestations ces derniers jours.

C'est évidemment l'adjoint de sécurité martiniquais qui a été la vedette de cette cérémonie. La vidéo qui le montre extrêmement calme faisant face à un casseur casqué, armé d'une barre de fer et masqué, a été vu par 7 millions de personnes.

Contre toute attente, le président de la République est venu clôturer la cérémonie et saluer "ceux qui ont donné une image des forces de l'ordre capables de répondre, de faire face, et de grand courage". Avant cette visite surprise, Bernard Cazeneuve a longuement rendu hommage aux forces de l'ordre : "Nous sommes confrontés depuis deux mois à des manifestations lors desquelles se déroulent des violences inacceptables à l'égard de biens publics, de biens privés, de personnes et des forces de l'ordre..." Le ministre de l'Intérieur a indiqué qu'il y avait eu dans cette période 1500 interpellations, 1080 gardes à vue et 80 condamnations. Concernant l'agression dont ont été victimes Kevin et Alisson, il a indiqué que quatre suspects avaient été déférés devant la justice samedi. Des matraques, gaz lacrymogènes et autres accessoires auraient été découverts dans leur domicile.

"Ces images de violence, a déclaré Bernard Cazeneuve, resteront gravées dans l'esprit des Français. Ce n'est pas la police qui est violente !" Le ministre s'est dit "très fier de leur extrême maîtrise". Puis il a ajouté : "On ne retiendra qu'une image, celle de Kevin sortant de la voiture, avec un seul objectif, protéger sa collègue et se protéger des violences à coups de barre de fer de ses seules mains, sans chercher à prendre son arme et donner ainsi une image magnifique de la police nationale." Il a opposé "la force sereine, républicaine" à "la violence barbare". "Il ne restera qu'une image, celle de Kevin Philippy, solide, grand, fort, fort de lui-même et de ses valeurs et non de son arme ou de son uniforme. Il incarne le visage de la police, de tous les policiers et gendarmes de France !" Pour conclure, Bernard Cazeneuve a annoncé au "grand policier" que le directeur général de la police nationale prendrait toutes les dispositions pour que Kevin soit intégré comme gardien de la paix. A ce moment de la cérémonie, Kévin n'a pu retenir ses larmes.

"Il a été très ému, a expliqué Marie, sa compagne, et il nous a tous transmis son émotion... Avant cet incident, il voulait devenir gardien de la paix... C'est sa récompense et forcément, ça provoque beaucoup d'émotion."

C'est qu'ils étaient nombreux ses proches à être venus assister à cette cérémonie. Sa tante, ses cousines et cousins qui vivent en région parienne n'aurait pour rien au monde manqué ça. Bien sûr, ils ont regretté que les images diffusées sur la toile montrent le visage de Kévin. "Nous vivons dans un monde de cinglés", a déploré Adèle, la soeur de sa maman...

Avant de partir, Marie a déclaré : "Il faut qu'il se repose maintenant, mais il a rendu fier sa famille !"

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents