Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 05:38

L'IEDOM optimiste pour l'économie martiniquaise

"Activité bien orientée qui confirme la reprise observée en 2014." Philippe La Cognata, directeur de l'institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) a présenté ses analyses économiques de l'année 2015. Elles s'appuient sur les comptes CEROM (INSEE et IEDOM).. L'indice du climat des affaires retrouve son niveau de 2008. Cet indice mesure la confiance des entrepreneurs et investisseurs. En l'occurrence, les trésoreries et les prévisions d'investissement s'améliorent..

La confiance des entrepreneurs se mesure aussi avec la reprise des importations de biens d' investissement (+17,4 %) et celle des véhicules utilitaires (+12,9 %). M. La Cognata l'explique par le maintien de l'outil de production, l'innovation et le développement dans l'agroalimentaire.

Mais cela ne masque pas le ralentissement de l'activité observé en fin d'année dernière. La bonne nouvelle, c'est l'emploi. Avec 42 963 chômeurs de catégorie A, le nombre est en baisse de 2,3 %. Les bénéficiaires de cette amélioration sont les jeunes de moins de 30 ans (-9,4 %), tandis que les plus de 50 ans sont plus touchés (+7,4 %).

Les ménages comptent leurs sous dans les hypermarchés qui font un chiffre d'affaires stable (-0,3 %). Les voitures se vendent mieux (+14,2 %) et les crédits à la consommation repartent (+9,7 %).

Comme dans l'ensemble des DOM, c'est le secteur du BTP qui plombe les perspectives. Le chantier du TCSP va bientôt prendre fin, comme celui du plateau de l'hôpital La Meynard, et aucun nouveau projet n'est en marche. A ce défaut de commande publique s'ajoute la panne du logement social contre laquelle le gouvernement a lancé un plan logement en octobre 2015. La question des marchés relais pour assurer une activité suffisante au BTP se pose cruellement.

Le tourisme poursuit son embellie avec la croisière, mais l'hôtellerie continue de souffrir avec une baisse du nombre de nuitées, une baisse du taux d'occupation et une baisse du chiffre d'affaires. Deux hôtels ont fermé en 2015.

Avec un regain de croissance attendu cette année, l'IEDOM reste optimiste pour l'économie martiniquaise même si son marché intérieur continue de diminuer du fait du vieillissement de la population.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents