Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 03:36

La vente des parts de l'Etat dans les SIDOM inquiète Chalus

Ary Chalus (Guadeloupe - RRDP) a interpellé le gouvernement, le 26 avril à l'Assemblée nationale, sur le désengagement annoncé de l’État des sociétés immobilières d’outre-mer – SIDOM. "Cela suscite l’inquiétude des organisations syndicales, des collectivités et des professionnels du BTP", a signalé le président de la Région Guadeloupe qui a rappelé que les SIDOM représentent plus de la moitié du parc social avec 108 000 logements en 2015 et 60 % de la production de logements.

Dans le contexte de la crise du logement social et de celle qui touche le BTP outre-mer (gouvernement et professionnels se sont rencontrés à ce sujet vendredi dernier), les collectivités d’outre-mer veulent être impliquées dans la politique du logement : "Pourriez-vous, a demandé Ary Chalus, nous assurer que nos collectivités seront étroitement associées à cette réorganisation, dont il faudra veiller à ce qu’elle ne déstabilise pas l’équilibre déjà fragile de ces donneurs d’ordre ?"

C'est Emmanuelle Cosse, ministre du logement et de l’habitat durable, qui lui a répondu en l'absence de Mme Pau-Langevin, partie avec le Premier ministre en Nouvelle-Calédonie. pour lui rappeler que l’Etat est présent dans l’actionnariat des sociétés immobilières d’outre-mer, aux côtés de la Caisse des dépôts et consignation, de l’Agence française de développement et des collectivités territoriales depuis 1946. "Nous nous sommes à nouveau posé la question de la gouvernance de ces structures, a dit Mme Cosse, qui est aujourd’hui dispersée et manque de cohérence. (...) Je peux vous assurer que cette réflexion sera menée dans la concertation. Il n’est pas question pour l’État de se désengager, d’autant plus qu’il s’est fortement investi dans le financement du logement social, à travers la ligne budgétaire unique et le maintien des avantages fiscaux spécifiques au logement social en outre-mer."

Elle n'a pourtant pas expliqué que la vente des parts de l'Etat dans les SIDOM au bénéfice de la Société nationale immobilière (filiale de la CDC) allait être prochainement décidé ainsi que le rappelait George Pau-Langevin vendredi dernier. Emmanuelle Cosse est juste revenue sur la mission d'inspection Bert qui se pencher sur les problèmes d'agréments de Bercy et la simplification de la defiscalisation, et qui doit rendre son rapport à la mi-juillet.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents