Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 07:59
Lucille Le Renard et Eric Lauret sont jusqu'au 30 juillet sur la scène du théâtre de la chapelle du Verbe incarné

Lucille Le Renard et Eric Lauret sont jusqu'au 30 juillet sur la scène du théâtre de la chapelle du Verbe incarné

Le dodo fait son show à Avignon

Sur scène, Eric Lauret est assis sur son fauteuil roulant avec une guitarelélé en main. Lucille Le Renard se tient debout à ses côtés. Ils jouent et chantent, joue contre joue. Sur un écran, un enfant marche sur la plage.... Il était une fois l'histoire de Gustave, leur fils... Ainsi commence "En attendant dodo", la dernière création de la compagnie Karanbolaz. Gustave voit des dodos partout et, surtout, il en veut un ! Mais, les dodos, on les a tous bouffés, "à la broche, en rougail ou en gigot"... Gustave est comme le dodo, au grand dam de ses parents, mais aussi à leur grande fierté : inadapté, rêveur, curieux, encombrant et disparu...

Sergio Grondin a écrit cette pièce "tout public" avec ses deux comédiens comme une allégorie de la différence... "Au début, nous voulions parler des oiseaux disparus, explique Lucille Le Renard, parce qu'il n'y a pas que le dodo qui s'est éteint !" Mais pas question de se transformer en ornithologues du dimanche ! Ils ont préféré s'arrêter sur l'image du dodo, "un oiseau trop lourd, trop bête, trop naïf et trop maladroit"... Et très vite, voilà un Gustave à l'image du dodo, "différent, inadapté et malhabile". Et cet enfant, omniprésent dans la pièce comme dans la tête de ses parents, joue l'Arlésienne, à la manière du Godot de Becket, parce qu'à la différence du dodo, Gustave a pris son envol ! "Gustave a suivi son rêve, raconte son père, son rêve l'a aidé à voler, mais il est parti dedans les deux pieds joints !" L'ensemble donne une pièce burlesque, hilarante et touchante que les deux comédiens jouent chaque jour avec le même plaisir depuis le 6 juillet, jusqu'au 30, à la chapelle du Verbe incarné, théâtre des outre-mer en Avignon.

Un exercice rare pour ces comédiens habitués à jouer à la Réunion. "On n'a jamais eu l'occasion de jouer un spectacle pendant un mois", explique Lucille. Mais au-delà de ce travail d'acteur, l'enjeu à Avignon, est de montrer la pièce à des programmateurs, des acheteurs. Certains sont déjà venus. Pour autant, ils restent mystérieux sur le choix final. "On sait qui est venu, poursuit Lucille, mais pour l'instant on n'en sait pas plus...." "Certains ont osé nous dire qu'ils avaient beaucoup aimé la pièce, confie Eric. C'est déjà pas mal !" Coproduite par le théâtre de la chapelle du Verbe incarné et la compagnie Karanbolaz, "En attendant dodo" pourrait donc rencontrer bientôt d'autres publics dans l'Hexagone et gagnerait à être filmée pour Multiscénik, l'émission théâtrale de France Ô, mais en attendant, c'est Eric Lauret qui le dit : "On est comme des papes à Avignon !"

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents