Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 06:26
Le directeur de Bouillante Géothermie, le directeur de SAGEOS, le président du BRGM, Ségolène Royal, Doron Blachar, directeur financier d'Ormat, et la directrice des investissement de la CDC, le 5 juillet 2016 à Paris

Le directeur de Bouillante Géothermie, le directeur de SAGEOS, le président du BRGM, Ségolène Royal, Doron Blachar, directeur financier d'Ormat, et la directrice des investissement de la CDC, le 5 juillet 2016 à Paris

Bouillante Géothermie sera aux mains de l'Américain Ormat à la fin de l'année

La société Bouillante Géothermie passe en majorité à l'opérateur américain Ormat. Un protocole a été signé hier à Paris au ministère de l'environnement sous le patronage de Ségolène Royale. Ormat va acquérir 60 % de la centrale, tandis que la Caisse des dépôt en acquiert 20 % et que le BRGM en conserve 20 via sa filiale Sageos. Coût de l'opération 22 millions. Ormat devrait rapidement injecter 10 millions d'euros pour augmenter les capacités de la centrale. Il s'agit de multiplier son actuel rendement par 3 à 45 MgW d'ici 2021. Le groupe Ormat a été patient avant d'obtenir un pareil arrangement auquel ne tenait absolument pas le BRGM. Après deux offres de reprise ratées, la réalité financière a rattrapé l'opérateur public. Si le BRGM a investi en 2014 4 millions d'euros à Bouillante, le site nécessiterait idéalement un investissement de 100 millions d'euros... EDF a levé les derniers obstacles à la transaction en garantissant un tarif d'achat du mégawatt/heure.

Le directeur général actuel Didier Gauthier (photo) et son équipe de direction devraient passer la main à l'équipe d'ORMAT d'ici la fin de l'année. "Nous n'allons pas faire venir des gens des Etats-unis ou d'ailleurs", assure Doron Blachar, directeur financier d'Ormat. "Le contact a été pris entre les cadres d'Ormat et les salariés de Géothermie Bouillante, assure le président du BRGM, M. Laflèche. Les salariés ont bien compris que l'investissement important qui doit être réalisé est le meilleur gage du développement de l'entreprise et du maintien de l'emploi."

Pour justifier aux yeux de l'opinion guadeloupéenne ce que certains ont ressenti comme la vente d'un patrimoine local, la ministre de l'Environnement a rappelé que Bouillante aurait du fermer ses portes et ses turbines sans la signature de ce protocole... "C'est pour la transition énergétique et la COP21", s'est-elle réjouie. Ségolène Royal a assuré qu'elle viendrait elle-même voir que tout se passe bien à Bouillante en septembre.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents