Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 08:00
Les artistes de la chapelle du Verbe incarné le 6 juillet

Les artistes de la chapelle du Verbe incarné le 6 juillet

15 compagnies, 18 spectacles ultramarins à Avignon

"Les compagnies des Outre-Mer maintiennent une présence affirmée d'année en année dans le Off d'Avignon." Cette fois, ce n'est plus en tant que président du festival de théâtre Off (son mandat s'est achevé l'an passé), mais dans celui de président de l'Agence de promotion et de diffusion des cultures d'Outre-mer que Greg Germain salue une "belle opportunité pour découvrir la singularité de leurs créations et la richesse de leurs imaginaires nourris par le brassage des cultures". L'agence dirigée par le Réunionnais Daniel Carcel a activement participé par son rôle d'animateur de réseaux à cette forte présence ultramarine dans ce qui est avant tout le grand marché du théâtre en France.

Si Greg Germain, en tant que directeur et programmateur du théâtre des outre-mer en Avignon (TOMA) a été le pionnier pour accueillir les créations venues d'Outre-mer, ils sont désormais une dizaine, ces théâtres éphémères de la cité des papes, à s'intéresser aux créations issues des trois océans.

Guadeloupe

Pour la Guadeloupe, on ne compte pas moins de trois propositions. Greg Germain revient sur scène dans "Voyage dans une mémoire" jusqu'au 30 juillet à 13h15 (relâche les 13, 20 et 27 juillet). L'acteur se promène dans les textes de Glissant, Vigny, Césaire, Hugo, Chamoiseau, Rostand, Racine, Walcott et d’autres... Ils ont marqué sa vie depuis son enfance, peuplé son imaginaire et probablement déterminé sa vocation d’acteur. "Ils n’ont pas de frontières et sillonnent ce spectacle au gré de la musique des mots..."

Au même endroit, Lion Noir, une chorégraphie de Yves Milôme de la compagnie Real Squadest a été invitée quatre jours (15 au 19 juillet à 12h00). Côté café-théâtre, "Domino" de Laurence Joseph et Laurent Tanguy (Compagnie 2L PROD) sera donné jusqu'au 30 juillet à 17h15 au Théâtre B0 Avignon. Cascades de fous rire garanties !

Réunion/Mayotte

Pour la Réunion, on ne compte pas moins de cinq propositions avec les marionnettes de la compagnie Acta à l'Albatros Théâtre, "Juliette et Roméo, petite tragédie portative", d’après Shakespeare, de Christine Roget, jusqu'au au 30 juillet à 16h30, celles de la compagnie ThéâtrEnfance, à la Maison du Théâtre pour enfants, "Love me s’il te plaît", de Catherine Saget jusqu'au 27 juillet à 15h15 — relâche les 17 et 24 juillet, le blues maloya de Christine Salem et Seb Martel, au collège Joseph Vernet, le 18 juillet à 11h00 et 18h00 dans le cadre du festival "Là, c’est de la musique"), ou le conte musical de Serge Grondin (Compagnie Karanbolaz, "En Attendant Dodo", jusqu'au 30 juillet à 18h25 — relâche les 13, 20 et 27 juillet­ — à la chapelle du Verbe incarné.

Il y a même deux spectacles mahorais à l'affiche de la TOMA : "Kaaro", une chorégraphie de Maud Marquet et Jeff Ridjali (jusqu'au 26 juillet à 12h00) et "Les dits du bout de l’île", une pièce de Nassuf Djailani de la compagnie Ariart-Théâtre, jusqu'au 30 juillet à 19h45 (relâche les 13, 20 et 27 juillet).

Martinique

Pour la Martinique, on ne compte pas moins de six propositions dont quatre pour la seule Scène nationale, Tropique Atrium. Ainsi l'Espace Roseau (8, rue Pétramale) donne "Le Bel Indifférent" de Jean Cocteau jusqu'au 30 juillet les jours pairs en alternance avec "L’Orchidée violée" de Bernard Lagier, à 14h10 (relâche les lundis). On retrouve Tropiques Atrium à l'Espace Roseau Teinturiers (45, rue des Teinturiers), "4 Heures du matin", d’après le roman d’E. J. Gaines par la troupe du Tropiques Atrium, jusqu' au 30 juillet à 16h30 (relâche les lundis). Au Théâtre du Balcon (38, rue Guillaume Puy), pleins feux sur "Suzanne Césaire, Fontaine solaire" (photo), une adaptation de Daniel Maximin d’après les écrits de dissidence de Suzanne Césaire publiés dans la revue Tropiques de 1941 à 1945, jusqu'au 27 juillet à 12h10 (relâche les lundis). L'Albatros Théâtre (29, rue des Teinturiers) accueille Sourya Adèle dans une mise en scène d'Alex Descas désormais fameuse, Mary Prince (le récit autobiographique d’une esclave antillaise - Compagnie Man Lala - Ile-de-France/Martinique), jusqu'au 30 juillet à 12h30. La Chapelle du Verbe incarné a invité pour quelques jours (8 au 12 juillet) la chorégraphie de Marie Agnès Dru, "Balansé" (Adcompagnie Guyane/Martinique).

Guyane

Au Théâtre du Centre, à partir du 19 juillet (tous les soirs à 22h15), la compagnie Sur les Rives et le théâtre de Macouria présentent "Dis à ma fille que je pars en voyage", une pièce de Denise Chalem. De nos jours, dans une prison pour femmes dans la Guyane française, les comédiennes Graziella Florimond et Anne-Laure Allègre interprètent deux codétenues : Caroline a de l’éducation et de l’instruction ; Dominique a les manières rudes d’une mère de famille dont l’existence a toujours été pénible... Sylvie Guelle signe la mise en scène. Ajoutée à cela une pièce de Nouvelle-Calédonie, "Wanamat Show" de Maïté Siwéné, jusqu'au 30 juillet, à 16h45 (relâche les mercredis)

"Rendez vous avec les imaginaires des grands larges", invite Greg Germain.... Y a plus qu'à sauter dans un avion !

FXG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents