Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 04:08
Karam quitte le CreFOM pour rejoindre Sarkozy

ITW Patrick Karam, président démissionnaire du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CReFOM)

"Le CReFOM a posé les fondations d’un véritable lobby des outre-mer"

Vous avez fini par rejoindre Nicolas Sarkozy...

L'ancien président de la République n'avait pas accepté que je prenne la présidence du CReFOM au moment de sa création, mais il me semblait nécessaire de continuer de plaider les dossiers des outre-mer au plus haut niveau, c'est-à-dire à l'Elysée. J'ai toujours considéré qu'il était de mon devoir de maintenir le CReFOM au dessus des contingences politiques. C'est pourquoi je démissionne puisque je viens d'accepter la proposition de Nicolas Sarkozy de m'engager dans sa campagne comme "orateur national en charge des Outre-mer, des réseaux de la diversité et des Chrétiens d'Orient".

Etes-vous satisfait de votre bilan au CReFOM ?

Les deux diners du CReFOM, avec François Hollande, puis Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, ont fait aboutir de nombreuses revendications pour France Ô, la continuité territoriale, des nominations, les règles de mutation dans la fonction publique... Mais le grand combat que j'ai imposé au gouvernement, c'est l’égalité réelle économique. Je suis cité dans l’exposé des motifs du projet de loi qui sera porté par mon ancienne vice-présidente Ericka Bareigts et mon président d’honneur Victorin Lurel. Le CReFOM a posé les fondations d’un véritable lobby au service des outre-mer et il continuera de faire entendre la voix des outre-mer et des ultramarins.

Victorin Lurel était pressenti pour vous succéder... Jean-Michel Martial a assuré votre intérim lorsque vous étiez en campagne pour les Régionales... Qui vous succèdera ?

Le 26 septembre, lorsque ma démission sera effective, le bureau exécutif se réunira pour en décider. Victorin Lurel était pressenti, mais il ne pourra se présenter en raison de son engagement actif auprès du candidat socialiste. Pour le reste, c'est le bureau exécutif qui décidera !

Pourquoi avoir fait le choix de Nicolas Sarkozy ?

Par fidélité à un homme. Depuis 2014, je ne l'ai jamais lâché et il ne m'a jamais lâché. D'ailleurs, ce sera Sarkozy ou personne ! Juppé n'est qu'un faux-nez de Chirac, Baroin ne s'y est pas trompé. Face aux dangers qui nous menacent, il est le seul capable de nous faire traverser les ouragans qui nous attendent. Je suis convaincu que Nicolas Sarkozy est le seul à pouvoir changer durablement l'Outre-mer parce qu'il a vécu une expérience qui aurait pu mal tourner à l'époque du LKP. Il respecte les outre-mer et n'a pas une approche paternaliste. Respect et réciprocité ! Il est dans le concret.

Le programme Outre-mer des Républicains a été publié. Est-il susceptible d'évoluer ?

Il y a les lignes fondamentales de ce que nous voulons : une vraie politique, une vraie ambition. Il sera attentif à ce qu'aucun territoire d'outre-mer ne reste en marge de la République.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frank 17/09/2016 11:07

Comme nous avons à faire à des capons, je vais donner mon avis
extrait du communiqué du Crefom:
"Elu le 31 janvier 2014 et réélu à la quasi unanimité en juin 2015 pour trois ans, Patrick Karam annonce qu’après une longue réflexion, il écourtera son mandat pour entrer en campagne auprès de Nicolas Sarkozy. Patrick Karam vient en effet d’accepter la proposition de l’ancien président de la République d’être « orateur national, en charge des outre-mer, des réseaux de la diversité et des chrétiens d’Orient » à ses côtés.

Patrick Karam considère de son devoir de maintenir le CREFOM au-dessus des contingences politiques dans la campagne présidentielle qui s’ouvre afin de préserver les avancées considérables obtenues en deux ans et demi de sa présidence. C’est d’ailleurs pour cette même raison que Victorin Lurel, l’ancien ministre de l’outre-mer, un temps pressenti pour lui succéder ne pourra postuler en raison de son engagement actif auprès du candidat socialiste"

Voilà comment j'interprête: Réélu à la quasi unanimité tel un dictateur, en plus il n'était pas le seul candidat à sa succession?
Victorin Lurel un temps pressenti pour lui succéder, pas très démocratique et républicain tout cela. Cela ressemble plus à une momarchie, quelqu'un peut dire à ce monsieur que nous vivons dans une république? J'espère que sa succession au Crefom se fera en bonne et dûe forme. Infiné cela ne changera rien je crains que son remplaçant sera en service commandé. Ce que j'ai constaté Karam n'a pas de conviction politique il adopte la réalité politique là où il est implanté:
- il serait communiste en chine, à cuba ou en Corée du Nord
- de gauche en Guadeloupe
- dictateur en Afrique

Alex 17/09/2016 08:58

Ah bon, le CREFOM a fait progresser la continuité territoriale ? Pourtant, les billets d'avion sont toujours aussi chers. Les prix ont quelque peu baissé grâce à la concurrence des nouvelles compagnies, et encore c'est juste un effet des offres promotionnelles. Les billets Karam ont disparu, ils ont été par quoi ? Par les billets deuils financé par la région ? Même s'ils soulagent les familles face à un décès, c'est juste une goutte d'eau par rapport au vrai besoin des Français d'outre-mer !!!

Articles Récents