Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 04:17
Alain Bafau et Marie-Laure Phinera Horth devant les grilles de l'hôtel de Bauveau le 16 septembre 2016

Alain Bafau et Marie-Laure Phinera Horth devant les grilles de l'hôtel de Bauveau le 16 septembre 2016

Phinera-Horth reçue chez Le Drian et Cazeneuve

Marie-Laure Phinera-Horth, maire de Cayenne, et Serge Bafau, élu délégué à la ville de Cayenne, ont enchaîné les rendez-vous ministériels à Paris depuis trois jours. Hier, ils étaient reçus place Bauveau et mardi au ministère de la Défense par le directeur de cabinet de Jean-Yves Le Drian. "Nous avons beaucoup échangé sur le service militaire, déclare Mme le maire, puisque nous cherchons des réponses à l'insécurité... La délinquance est avant tout juvénile ; il faut donc que l'on revienne au service militaire, ou un dispositif similaire, aménagé..." Elle sait bien que budgétairement, ce sera compliqué, mais elle a proposé des pistes. "J'espère qu'il en tiendra compte ! Moi j'y crois."

Le maire de Cayenne qui est aussi la secrétaire générale de Nouvelles Forces de Guyane a organisé un séminaire sur l'insécurité, suivi d'une réunion publique d'où sont sorties des propositions sous forme de mémorandum. C'est ce document que Mme Phinera-Horth est venue soumettre hier au ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en se présentant comme un porte-parole de la population.

"Nous avons abordé les problèmes de la police nationale, parce que tout le monde se tourne vers Mme le maire, mais Mme le maire a des pouvoirs de police limités." Ils ont évoqué la question des effectifs et la "nécessité de mettre en place des dispositifs pour que la population cayennaise puisse se sentir en sécurité". Pour Mme Phinera-Horth, le plan sécurité outre-mer présenté par les ministres des Outre-mer et de l'Intérieur en juin dernier ne semble pas adapté. "Cayenne, c'est particulier, a-t-elle expliqué au ministre, Cayenne est une terre d'accueil... Nous accueillons des personnes de l'extérieur qui ne respectent pas nos lois et nos réglementations. C'est donc difficile. Il faut des dispositifs spécifiques pour Cayenne, pour la Guyane, parce que mes collègues de Saint-Laurent et Kourou connaissent la même chose que moi." Le ministre et le maire ont évoqué les événements survenus il y a trois jours à Saint-Laurent. "Lors de son déplacement, a confié Marie-Laure Phinera-Horth, au début du mois d'octobre, il en parlera..."

Mme Phinera-Horth assure avoir profité de cet entretien pour négocier avec le ministre de l'Intérieur sans pour autant vouloir révéler le fruit de ces négociations : "Attendez, il arrive et fera ses annonces lui-même ! Mais moi, je sors d'un entretien qui était très cordial, très riche et très prometteur."

Marie-Laure Phinera-Horth, qui s'est aussi présentée au ministre au titre de son nouveau parti, a admis qu'ils avaient aussi parlé politique et élections : "Nous avons un peu parlé politique et je l'ai rassuré en lui disant que j'étais toujours une femme de gauche et que j'allais soutenir le candidat de gauche ! Et y a pas photo !"

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents