Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 06:21
Le Défenseur des droits en Guyane

Jacques Toubon, Défenseur des droits, est en Guyane du 11 au 14 octobre. Entretien

"Mêmes droits fondamentaux, mêmes services publics"

Pourquoi ce déplacement ?

Je vais prendre le pouls de l'ensemble du territoire. Une partie de ma délégation ira sur le fleuve Maroni, tandis que j'irai du côté du Brésil, à Saint-Georges, j'irai sur le pont fantôme, enfin sur le pont pour l'instant en panne... Sur les questions scolaires, d'Etat civil, agricoles, il y a un phénomène de concentration à Cayenne, un tropisme pour le littoral et la capitale administrative... Cette année, nous avons eu 20 % d'activité en plus une centaine de réclamations et une cinquantaine de demandes d'information. 80 % des demandent relèvent des services sociaux. Ce n'est pas différent de ce que l'on constate en métropole.

Il y a des problèmes d'aide juridictionnelle des difficultés pour porter plainte, des problème d'accès aux soins...

Ici sont réunis, tous les problèmes de la France avec un petit truc particulier : l'éloignement, la démographie, le climat, l'histoire, la culture... L'exemple de mauvais fonctionnement de service public, c'est le blocage qui a eu lieu pour les procédures d'asile, la fermeture du guichet d'accueil des demandeurs.

Sept délégués pour 60 000 demandes d'asile, est-ce suffisant ?

Mes délégués n'ont pas mission de recevoir tous les demandeurs d'asile. Mais si le guichet est fermé, on ne peut entrer dans la procédure... Il a été rouvert depuis et je dois le visiter.

Le centre de préaccueil de la Croix-Rouge n'a été réouvert que temporairement et pour traiter les seuls dossiers renvoyés par le tribunal administratif. Il semble qu'on va le rouvrir spécialement pour vous...

Je ne vais pas déposer un dossier pour l'instant (rires) ! C'est une question qui relève du ministre l'Intérieur, c'est à lui qu'il revient de rouvrir le guichet. 18 cas ont été débloqués... A Lyon, le délai d'attente est de 4 mois et les gens restent dans la rue en attendant... C'est comme si vous fermez le guichet en Guyane. Mais j'ai une position fondamentale : le droit d'asile doit être ouvert dans les conditions de la loi, des textes européens et des conventions internationales, en Guyane comme sur l'ensemble du territoire de la République. Mon objectif, c'est l'égalité d'accès au droit.

C'est difficile ici, particulièrement pour le droit au logement opposable (DALO)...

Dans les Hauts-de-Seine ou dans l'Essonne, le DALO est extrêmement difficile. En Ile de France, 60 % des personnes qui ont obtenu un logement par le DALO n'ont pas satisfaction. Pour autant, on ne va pas partir battu et laisser mettre en place un service public un peu raboté. Non, mêmes droits fondamentaux, mêmes services publics.

Que dire des rondes de la PAF devant la passerelle d'accès aux urgences de l'hôpital de Cayenne ?

Une personne malade n'est pas un étranger malade, mais un malade étranger qu'on doit d'abord traiter comme un malade. Ce n'est pas un étranger qui arrive à l'hôpital ! Mais nous ne sommes ni juge, ni assistante sociale, nous voulons rétablir l'effectivité du droit pour tous, l'application de la loi républicaine partout.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents