Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 06:08

FO Pénitentiaire exige des excuses du contrôleur général des lieux privatifs de liberté

Deux lignes discrètes dans le rapport publié le 14 décembre par la CGLPL, Adelibe Hazan, sur la situation à la prison de Fresnes où travaillent de nombreux Ultramarins, a mis les syndicats hors d'eux. Deux lignes où elle critique l'usage du créole entre les surveillants pénitentiaires domiens. La CGLPL écrit : « La langue créole est fréquemment utilisée pour les échanges professionnels entre surveillants, ce qui limite le contrôle hiérarchique et donne aux personnes détenues un sentiment d'incompréhension des décisions qui les concernent."

"Faux et archi-faux, dénonce SNP Outre-mer FO, c’est un vieux serpent de mer qui est véhiculé depuis trente ans dans les esprits, depuis l'époque de l'arrivée importante de personnels pénitentiaires ultramarins à la maison d'arrêt de Paris, la Santé, Trente ans après, on nous ressort les mêmes ficelles, ça suffit !"

Alors, puisque la contrôleuse des prisons a décidé de parler de l'outre-mer, le syndicat sort son répertoire : "Pourquoi ne parlez des discriminations administratives dans les droits à congés bonifiés des ultramarins ? Ce qui se passe dans la gestion de ce dossier est inhumain et intolérable." Le SNP-Outre-mer FO parle même de "traite négrière administrative" des Ultramarins.

"Pourquoi ne parlez vous pas de l'accueil des élèves ultramarins dans cette administration. Un jeune guyanais crevait de froid comme un chien devant les portes de la maison d'arrêt d'Epinal, que dire des évaluations stigmatisantes dont ils sont affublés pour redoubler ou être licenciés ?"

Le syndicat veut rappeller à Mme Hazan la situation d'un surceillant guadeloupéen relégué dans les sous-sols parce que le chef de détention ne supportait pas sa coiffure... Il évoque encore l'absence de programmes immobiliers pénitienoiaires dans les Outre-mer.

"L’histoire Pénitentiaire, écrit FO, s'écrit avec le sang du bleu", lors des évasions et mutineries. "Il n’y avait ni Céoles, ni Gaulois mais tout simplement des bleus..."

Le SNP FO menace de saisir SOS Racisme, le MRAP, le CRAN si Mme Hazan ne s'excuse pas publiquement.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents