Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 06:56
Nathalie Puvilland, conseillère spéciale d'Ericka Bareigts, Jean-Michel Martial, président, Patrick Karam, président d'honneur

Nathalie Puvilland, conseillère spéciale d'Ericka Bareigts, Jean-Michel Martial, président, Patrick Karam, président d'honneur

Le dîner du CReFOM reporté après les élections

Plutôt que défendre le "vivre ensemble", Jean-Michel Martial qui a succédé à Patrick Karam à la présidence en septembre dernier, préfère défendre "le faire avec et construire ensemble". Lundi soir au ministère des Outre-mer, se tenait la cérémonie des voeux du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CReFOM). Devant un parterre de présidents d'association, mais en l'absence de nombreux membres du bureau du CReFOM et des parlementaires adhérents, le président, son prédécesseur Patrick Karam, désormais président d'honneur, et Nathalie Puvilland, représentante de la ministre des Outre-mer (en déplacement), ont prononcé chacun un discours. Patrick Karam a profité de cette prise de parole pour mettre en avant son travail en faveur des ultramarins au sein du conseil régional d'Ile de France dont il est le vice-président (LR). Il a ainsi annoncé que le dépistage de la drépanocytose qui ciblait jusqu'alors 68 % de la population francilienne serait généralisé à titre expérimental dès cette année, et le financement d'un projet de recherche sur cette maladie. Il a encore annoncé un budget de 600 000 euros pour financer les projets des associations dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

Jean-Michel Martial a conclu les allocutions en déclarant que le projet du CReFOM était de "faire vivre la société en additionnant les qualités des uns et des autres", tout en dénonçant avec véhémence les accusations de racisme dont le CReFOM a fait l'objet à la suite du recrutement — stoppé par le tribunal administratif — d'une métropolitaine au poste de maître de conférence en histoire de l'esclavage à l'université de la Réunion.

Enfin, il a indiqué que le dîner du CReFOM qui avait été annoncé pour le 13 mars prochain, était reporté au mois de novembre, au moment du congrès des maires, en raison du calendrier électoral.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents