Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 07:37
Une délégation d'Amérindiens de Guyane étaient à Paris fin novembre 2016 pour évoquer le suicide des jeunes amérindiens

Une délégation d'Amérindiens de Guyane étaient à Paris fin novembre 2016 pour évoquer le suicide des jeunes amérindiens

La CNCDH réclame l'égalité réelle pour les Amérindiens

Dans un avis adopté le 23 février dernier, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) appelle l’Etat français à clarifier sa position en faveur de la reconnaissance des peuples amérindiens de Guyane et Kanak de Nouvelle-Calédonie.
"Il est indispensable, explique Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, que l’Etat les reconnaisse comme des « peuples autochtones » au sens des Nations unies." Il s'agit des "communautés, populations et nations autochtones liées par une continuité historique avec les sociétés antérieures à l’invasion, et avec les sociétés précoloniales qui se sont développées sur leurs territoires". Ces peuples sont distincts des autres segments de la société qui dominent à présent sur leur territoires". La définition de l'ONU précise encore que, "non dominants de la société, ils sont déterminées à préserver, développer et transmettre aux futures générations leurs territoires ancestraux et leur identité ethnique".
Cette reconnaissance est le "préalable indispensable à l’effectivité des principes d’égalité devant la loi et de non-discrimination" pour la CNCDH qui recommande à la France de ratifier la Convention relative aux peuples indigènes et tribaux de l’Organisation internationale du Travail de 1989, "seul instrument juridique contraignant assurant une véritable protection aux membres des peuples autochtones et consacrant notamment le droit collectif à la terre".
La CNCDH dresse un constat mitigé des politiques publiques envers les Amérindiens, mais elle se félicite des avancées de la loi pour l’égalité réelle outre-mer avec la création du grand conseil coutumier (ancien conseil consultatif des populations amérindiennes et bushinenge).
La CNCDH a décidé de produire un ouvrage qui dressera le bilan de l’état des droits de l’homme dans les outre-mer et formulera de nouvelles recommandations au début de l’année 2018.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by fxg
commenter cet article

commentaires

Articles Récents