Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 07:39
Bareigts en Guyane avec Fekl

Ericka Bareigts arrive avec Fekl

Ericka Bareigts arrive comme l'avait annoncé Bernard Cazeneuve avec son collègue de l"Intérieur.

Ils vont parler avec "ceux qui veulent exprimer des demandes pour compléter un travail largement engagé depuis 2013 avec un document qui aurait dû être finalisé pour novembre 2016 qui n'a pu être signé". Ericka Bareigts souhaite aussi rencontrer des personnes qu'elle "puisse voir". D'autant qu'elle veut "conclure rapidement" le travail entamé par la mission interministérielle de haut niveau du préfet Cordet.

Face aux critiques qui viennent de tous bords lui reprocher son action, la ministre des Outre-mer rappelle quelques chiffres, à commencer par ceux concernant la sécurité : "L'ensemble des forces de sécurité de la Guyane avait été réduite de 16 % à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, en quatre ans, ce pourcentage est à + 27 %." Elle indique encore que l'Etat a garanti un emprunt de 50 millions d'euros qui déclenchent un supplément de 25 millions de la Commission européenne, que le contrat de plan Etat-région est passé de 100 à 180 millions, que la répartition de la ligne budgétaire unique pour le logement social a été revue à la hausse pour la Guyane. Enfin, en réponse à la critique de Patrick Karam dans le Figaro à paraître ce mardi sur la rétrocession de 27 millions de l'octroi de mer aux communes guyanaise est compensée dans la loi de finances avec 9 millions chaque année pendant trois ans. Elle signale encore que "jamais la commande publique n'a été aussi forte". Si elle reconnaît que tout cela reste insuffisant, elle veut parler de "réels progrès". Enfin, pour revenir au Pacte d'avenir, elle regrette que sa non-signature n'a pas permis "d'engranger" les progrès qu'il comportait. Enfin, à ceux qui l'accusent de n'être pas venue plus tôt au risque d'un embrasement de tous les outre-mer en évoquant le spectre de 2009, elle rappelle qu'Yves Jégo avait mis deux mois avant de se déplacer outre-mer quand elle n'est confrontée à cette crise que depuis huit jours.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents