Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 06:55
Le stand de l'éditeur guyanais, Ibis rouge, accueille le visiteur avant le stand du ministère des Outre-mer où était fort mal loti l'éditeur Orphie.

Le stand de l'éditeur guyanais, Ibis rouge, accueille le visiteur avant le stand du ministère des Outre-mer où était fort mal loti l'éditeur Orphie.

La librairie des Outre-mer au "Livre Paris"

L'Outre-mer était encore bien présent au salon "Livre Paris" qui s'est déroulé ce week-end. La plupart des éditeurs des Antilles et de la Guyane y ont présenté leurs nombreux auteurs et l'éditeur Ibis rouge a préféré prendre son propre stand indépendant de celui du ministère. Régine Jasor qui tient depuis plus de vingt ans la librairie des Outre-mer au salon, observe que le regard des gens a changé : "Dans les années 1990, les gens nous découvraient par hasard et s'étonnaient qu'on ait des écrivains, des auteurs pour la jeunesse ; ils découvraient que sortis des ouvrages de cuisine, de tourisme, nous réfléchissions, nous avions des essayistes, des romanciers..." Aujourd'hui, si le stand des Outre-mer est un lieu de rendez-vous, de retrouvailles pour les Antillais et les Guyanais de la diaspora, nombreux sont les lecteurs hexagonaux à fréquenter ses rayonnages et ses rencontres avec nos auteurs. Reste que le salon "Livre Paris" est un événement annuel et qu'il manque sans doute un prolongement pour que, d'un salon à l'autre, ce public sache où retrouver ces littératures, ces auteurs qui, une fois le salon achevé, s'évaporent. "Les gens, confirme Régine Jasor, nous demandent où on peut nous trouver. Ils veulent nous voir et c'est le signe que nos littératures sont attirantes." Il y avait naguère un salon intermédiaire, au mois de septembre, au ministère des Outre-mer, un salon du livre d'outre-mer et c'est sans doute ce type de salon et de rencontres intermédiaires qui manquent cruellement aujourd'hui pour pérenniser cette visibilité chèrement conquise.

Reportage FXG, à Paris

Loïc Léry en signature

Le livre de Loïc Léry, ex-membre du gang des Antilais, connaît une deuxième carrière depuis que Jean-Claude Barny l'a porté à l'écran. L'auteur martiniquais était en signature au Livre Paris, accompagné du réalisateur guadeloupéen. Et pour ceux qui n'auraient pas eu encore l'occasion de découvrir cette aventure à la fois politique et banditique, le livre est publié chez Caraïbédition et le DVD du film vient de sortir. (Photo piquée sur le Facebook de Jean-Claude Barny)

Arlette Pujar à l'Agora

Arlette Pujar a eu l'honneur de l'agora installée au coeur du stand du ministère des Outre-mer. La journaliste Marie-Mickaële Manquat l'a longuement interrogée sur son roman, "Vini Vann, la boutique de manuel Yvonne", chez K éditions.

Thierry Dupré présente "La planète Takoo"

Première présence au salon Livre Paris pour le jeune pointois Thierry Dupré. il est venu présenter le premier ouvrage de la maison d'édition qu'il a créée en 2014, Nardar. C'est le volume 1 d'un livre jeunesse intitulé "La planète Takoo - La goutte d'eau". Trois enfants triplés dont un albinos vivent sur un continent désertique avec leur père. Soudain, une énorme goutte d'eau apparaît dans le ciel ; ils vont la suivre...

Bernard Esposito consacre un ouvrage au photographe Gérald Bloncourt

Avec "Je n'ai rien à cacher", collection "Graveur de mémoire" chez Lhamattan, Bernard Esposito propose une biographie du photographe haïtien Gérald Bloncourt. Depuis la création du Centre d'art haïtien en 1944 jusqu'à son travail de photographe de la classe ouvrière française, Gérald Bloncourt, 90 ans, a reçu longuement et à plusieurs reprise Bernard Esposito pour lui narrer sa longue vie. Il en sort cet ouvrage qui fait aussi la part belle à quelques unes de ses plus grandes photographies, mais également de ses toiles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents