Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 05:36
Legende photo : Philippe Ruelle, directeur général de l'UGPBan, est l'ardent avocat des bananes européennes face aux bananes "plastic" de l'Amérique du Sud (Photo : FXG)

Legende photo : Philippe Ruelle, directeur général de l'UGPBan, est l'ardent avocat des bananes européennes face aux bananes "plastic" de l'Amérique du Sud (Photo : FXG)

Exotic taste of Europe : la banane en tournée européenne

L'union européenne cofinance sur trois ans l'opération "Exotic taste of Europe", une exposition de photographies consacrée au label des régions ultrapériphériques, "né sous une bonne étoile", et aux pratiques agricoles autour de la banane européenne des Antilles, des Açores et de Madère, et des Canaries, mais également du melon, de la canne, des raisins et de la tomate. L'exposition est visible jusqu'au 17 juin à la mairie du 3e arrondissement de Paris et simultanément à Bordeaux à bord d'une goélette de 1921, "Le Marité". Celle-ci fera escale dans 18 villes portuaires de six pays européens dont Lisbonne, Barcelone, Anvers, Hambourg ou Gdansk d'ici octobre 2019. Pour l'heure, pendant que la Goélette est à Bordeaux, l'Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique (UGPBan) a choisi de communiquer à Paris sur les méthodes de cultures traditionnelles et durables dans le respect des normes sanitaires, sociales et environnementales. Outre la croisière de l'exposition sur "Le Marité", l'opération prévoit des projets pédagogiques avec des écoles et la participation à des salons professionnels. Pour nos producteurs antillais, cette campagne de communication à l'échelle de l'Europe présente l'avantage de présenter cette production à nos partenaires européens qui ne consomment que de la banane dollar. L'enjeu c'est d'informer les consommateurs européens sur les atouts de cette banane durable issue de l'agriculture "agro-raisonnée" et d'accroître la notoriété et la reconnaissance des labels RUP. Avec cet espoir, pour l'heure encore utopique, de convaincre nos voisins allemands de manger nos bananes !

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents