Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 09:09
Boutique chic Guyane à Paris

La Guyane dans un écrin de luxe

On connaissait par la chanson la salle du bar-tabac de la rue des Martyrs à Paris ; elle est désormais concurrencée par la boutique épicerie, fine des "Délices de Guyane" qui a ouvert ses portes début avril au numéro 83. La société Boulanger qui fabrique les produits "Délices de Guyane" a créé cette boutique dans un quartier touristique, à deux pas du Sacré-Coeur et de la place des Abbesses. "L'idée d'ouvrir une boutique à Paris mijotait depuis un moment, mais le déclic, raconte Séverine Petitjean-Roget, est venu avec l'opportunité d'un commerce libéré." A côté des bijouteries et nombreuses boutiques de vêtements, l'environnement se prêtait à l'arrivée d'une épicerie fine. "C'est notre côté exotique qui manquait..."

Présentés dans des vitrines tels des bijoux, les confitures, gelées, pâtes de piment, sauces, confits se montrent à côtés des punchs et des rhums. "Notre rhum est une cuvée spéciale faite pour nous, raconte Séverine  et bientôt, nous proposerons notre propre rhum vieux." Quelques produits phares interpellent les visiteurs : le parépou, le couac et la liqueur de rhum pailleté à la fleur d'hibiscus et l'or alimentaire (23 carats dans le flacon !). C'est pour l'heure le produit le plus cher (79,80 euros) tandis que les premiers prix démarrent autour de 5 euros. "Ici, on vise le haut de gamme !" Tout est guyanais dans la boutique, le personnel (ils sont trois), les produits, évidemment, mais également les meubles en bois et acier fabriqués par Pierre de Monchau. "Les plateaux et les cuillères en bois et qui servent à poser nos tocos (sauces) ont été fabriqués par M. Amiemba de Montsinery." Des photos signées Ronan Létard complètent la déco.

"Nous avons suscité la curiosité des gens du quartier, raconte Séverin  comme de nos voisins commerçants. Les gens passent chez nous pour trouver un cadeau original." Les Guyanais de la capitale se sont également donnés le mot. "Tant que je trouve ma confiture d'abricot péyi, raconte une Guyanaise du 93, tout va bien !" Cette clientèle s'est passée le mot. "Ils sont fiers, assure Mme Petitjean-Roget, de pouvoir offrir à leurs amis non guyanais de beaux produits péyi."

Derrière, dans l'arrière-salle, c'est l'endroit où l'on prépare les colis pour les expéditions. Jusqu'alors, cette activité se faisait depuis la Guyane. Désormais, avec la boutique, plus de problème de logisitique ou de frais de transport dissuasifs. Et c'est ici aussi qu'on réceptionne les containers qu'il s'agisse d'alimenter un stand dans les foires et salons ou des distributeurs qui, séduits par ce "made in Guyane" haut de gamme, veulent valoriser et développer davantage les délices de Guyane.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents