Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 06:59
Groupe outre-mer en péril à l'Assemblée nationale

Le groupe outre-mer est mal parti

Olivier Serva, promoteur d'un groupe politique Outre-mer est revenu un peu bredouille de son rendez-vous avec Stanislas Cazelle, le conseiller outre-mer du président Macron. Même s'il assure qu'on saurait bientôt ce qu'il en serait, il a trop vite parlé de "délégation"... La délégation outre-mer existe déjà et c'est la présidence de ce groupe que viserait désormais le député LREM de Guadeloupe. Hélas pour lui, la présidence de la délégation est aussi dans la ligne de mire du modem réunionnais Thierry Robert... Du reste, personne ne semble vouloir siéger dans ce groupe outre-mer... Les deux députés polynésiens de l'UDI souhaitent siéger dans un groupe UDI ou LR. Le troisième, polynésien, Moetai Brotherson (indépendantiste), devrait rejoindre le groupe de la France insoumise. Ericka Bareigts qui rejoint le groupe PS refuse de se laisser "enfermer dans un groupe où l'on ne serait qu'entre soit et où l'on ne participerait pas au débat national" : "Je veux être présente sur tous les textes et privilégier une approche océanique des politiques nationales." Même son de cloche chez David Lorion (Réunion LR) qui voit d'un bon oeil l'intergroupe parlementaire, "sans vouloir pour autant la constitution d'un groupe politique outre-mer". Nadia Ramassamy (Réunion LR) ne dit pas autre chose et ajoute : "Nous avons beaucoup parlé tous les trois (David Lorion, Nathalie Bassire et elle, ndlr) de notre groupe LR..."

Plus grand monde pour siéger au groupe outre-mer

Si le Guyanais, Lénaïk Adam (LREM) qui n'arrive à Paris que ce jeudi, pourrait souscrire à l'idée d'Olivier Serva, son collègue Gabriel Serville (Parti socialiste guyanais) a clairement indiqué qu'il entendait siéger au groupe Gauche démocratique et républicaine qui devrait rassembler les élus du PCF et quelques ultramarins indépendants ou indépendantistes (les Martiniquais Bruno Nestor Azérot et Jean-Philippe Nilor en faisaient partie lors de la précédente législature). La France insoumise devrait aussi attirer d'autres élus d'outre-mer comme jean-Hugues Ratenon (qui doit voir Jean-Luc Mélenchon ce jeudi avant d'aller au palais Bourbon), voire Huguette Bello. Ces deux derniers ont d'ores et déjà été annoncés par la FI comme intégrés à leur groupe.

Quant aux trois autres élus de la Guadeloupe (Justine Bénin, Max Mathiasin et Hélène Vainqueur), s'ils se sont montrés ouverts à l'idée d'un groupe outre-mer, ils devaient se voir hier après-midi (avec le martiniquais Serge Létchimy) pour évoquer leur participation au groupe socialiste dans un sous-groupe outre-mer, avec une vice-présidence, une garantie de temps de parole et de proposition... Josette Manin (Martinique) n'est attendue que la semaine prochaine et pourrait bien, comme ses collègues guadeloupéens, s'apparenter socialiste.

Les deux élus Mahorais devraient se répartir entre PS et LR, tout comme l'élue de Saint-Martin LR, Claire Javois. Les déux députés calédoniens sont UDI et le suppléant d'Annick Girardin, PRG, est sans doute celui qui a le plus de choix devant lui... A ce compte-là, il ne reste pas grand monde pour siéger au groupe outre-mer...

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents