Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 05:15

Babette de Rozières échoue à Paris

La médiatique cheffe de cuisine Babette de Rozières se présentait à la députation dans la 17e circonscription de Paris sous les couleurs des Républicains. Hélas pour elle, sa tentative s'est heurtée à la vague macronienne. Elle avait pourtant pris soin de ne pas faire apparaître le logo des LR et choisi un slogan adapté à la diversité humaine du quartier avec "une candidate qui vous ressemble". Les élcteurs des 18e et 19e arrondissements ont préféré placer un tête Béatrice Faillès, la candidate de la République en marche (31 %), puis celle d'une autre figure de la diversité, Danièle Obono de la France insoumise (17 %). Babette de Rozières n'arrive qu'en 6e position avec 6,53 %.

George Pau-Langevin sort en tête dans le XXe

Le combat a été rude pour l'ancienne ministre des Outre-mer qui fut aussi en 2007 la première députée noire de Paris. George Pau-Langevin avait eu la prudence de démissionner de son ministère fin août 2016 pour démarrer sa campagne. Bien lui en a pris car elle sort en tête de ce premier tour avec 24,13 %, devant Medhi Kémoune de la France insoumise (18,66 %). Pour autant, la victoire n'est pas encore assurée...

Axel Urgin finit 3e dans le Val de Marne

Ancien secrétaire national à l'Outre-mer du Parti socialiste, le Guadeloupéen Axel Urgin était candidat du PS dans la deuxième circonscription du Val du Marne. Il se classe troisième (10,6 %) derrière les candidats de la République en marche, Jean-François Mbaye (33,67 %) et de la France insoumise, François Coq (18,62 %).

Une Martiniquaise qualifiée dans le Val-de-Marne

Maud Petit, candidate martiniquaise de La République en Marche dans la 4e circonscription du Val-de-Marne est arrivée largement en tête avec 40,3%, devant son adversaire LR (22,35 %). Elle est bien partie pour gagner son siège au palais Bourbon.

Mauvais score pour Corinne Narassiguin dans le Val de Marne

Ancienne députée des Français de l'étranger, la Réunionnaise Corinne Narassiguin se présentait dans la 3e circonscription du Val de Marne sous les couleurs du PS. Elle finit en 6e position avec 4,16 %, derrière la REM (35,79 %), les LR (21,68 %), la FI (14,13 %), le FN (10,77 %) et le PCF (4,71 %)...

L'ancien directeur de LADOM éliminé à Levallois

François-Xavier Bieuville, ancien conseiller d'Yves Jégo et ancien patron de LADOM a manqué de peu (13,94 %) la qualification pour le second tour dans la 5e circonscription des Hauts-de-Seine jusque là détenue par Patrick Balkany qui a fait de lui son poulain. Là encore, c'est la candidate de la REM qui est largement en tête (41,69 %), suivi du LR (14,68 %).

L'ancien patron de la gendarmerie Outre-mer éliminé, un Réunionnais qualifié

Bertrand Soubelet, général de la gendarmerie en retraite, ancien patronn de la gendarmerie d'Outre-mer se présentait sous l'étiquette sans étiquette dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. Il sort 4e du premier tour (6,17 %), après l'humoriste Gérald Dahan pour la France insoumise (8,31 %), laissant le duel de dimanche prohain entre la REM (44,08 %) et l'UDI, représentée par un Réunionnais, Jimmy Coste (20,58 %)

Félix Beppo fait une toute petite figuration

Son oncle Rodolphe est bien mieux connu que lui, Félix Beppo, dissident PS. Le maire-adjoint du 18e arrondissement de Paris a fait un petit score (1,25 %) dans cette circonscription qui verra s'affronter le LR Pierre-Yves Bournazel (31,76 %) et la PS Myriam El Khoury (20,23 %)

Marie-Do Aeschlimann en ballotage défavorable

Fileule de Lucette Michaux-Chevry à la mode de Bretagne, Marie-Dominique Aeschlimann se présentait sous l'étiquette LR pour succéder au PS Sébastien Petrasanta qui avait pris la 2e circonscription des Hauts-de-Seine à son mari Manuel en 2012. Si la Guadeloupéenne se qualifie pour le second tour (23,59 %), elle est en ballotage difficile derrière le candidat de la REM, Adrien Taquet (47,01%)

Richard Mugerin ne passe pas les 1%

Originaire de Sainte-Anne en Guadeloupe, Richard Mugerin se présentait sous les couleurs de Debout la France dans la 3e circonscription des Hauts-de-Seine. Avec 0,9 %, il est éliminé laissant le second tour à la REM et aux LR.

Janine Maurice-Bellay s'étale en Seine-Saint-Denis

La Martiniquaise Janine Maurice-Bellay se présentait sous une étiquette DVG dans Ja 3e circonscription de la Seine-Saint-Denis. Avec 0,69 % des suffrages, elle lazisse loin devant les deux finalstes, REM (39,68 %) et FI (14,98 %).

Philippe Milla se ramasse en Seine-Saint-Denis

Dans la 6ème circonscription de la Seine-Saint-Denis, le Martiniquais Philippe Milia fait un piètre score avec 0,89%. Dimanche prochain, les électeurs de cette circonscription où se présentaient Elisabeth Grigou (PS) ou Patrick Le Hyaric (PCF et directeur de l'Humanité), auront le choix entre REM (27,32 %) et FI (19,35 %)

Huguette Fatna à moins de 10 %

Celle que l'on surnomme "la nounou" de Marie Le Pen, Huguette Fatna défendait les couleurs du FN dans Ja 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis. Avec 9,37 %, la Martiniquaise sort de la partie pour une finale entre REM (28,64 %) et LR (22,16 %).

Joseph Damour comme Huguette

Le Réunionnais Joseph Damour (Front National) finit à la 5e place (9,23 %) dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Atlantique. Le second tour opposera le Modem (41,64 %) au PS (14,43 %)

Remy Ramassamy à moins de 2%

Natif de Guadeloupe et conseiller municipal de Vitry-sur-Seine, Rémy ramassamy se présentait dans la 9e circonscription du Val-de-Marne sous les couleurs de Debout la France. Avec 1,8 %, il laisse le second tour aux mains de REM (29,25 %) et du PS (20,54 %).

Philippe Juraver en 4e place

Dans la 6ème circonscription de L'Essonne, le Guadeloupeéen Philippe Juraver représentait la France insoumise. Il sort 4e du premier tour avec 11,63 %, derrière le PS (13,06 %). Le duel de dimanche prochain opposera la REM (38,80 %) à l'UDI (13,73 %). La division de la FI et du PCF lui fait perdre presque 2 %. Deux petits points qui auraienæt bien pu l'aider à se qualifier...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents