Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 05:49
Quotas de rhums à la hausse

L'Europe autorise la hausse des quotas de rhum

La Commission européenne propose d'augmenter les quotas de rhums des DOM de 24 000 hectolitres d'alcool pur.

Pierre Moscovici, commissaire européen à la fiscalité, a annoncé le feu vert de la Commission à l'augmentation du quota d'exportation des rhums des départements d'outre-mer sur le territoire hexagonal. Ce quota sous régime fiscal dérogatoire (taux réduit de 50 % du droit d'accise par rapport aux rhums étrangers) représente une aide nationale à la filière d'environ 100 millions d'euros. Depuis 2011, les quotas de rhums des DOM étaient plafonnés à 120 000 hectolitres d'alcool pur (HAP) par an, la proposition en cours entend porter ce quota à 144 000 HAP. Mais pour être exécutoire, cette mesure doit encore être soumise à l'accord du Conseil des ministres de l'Union européenne et du Parlement européen. "Sur ce genre de dérogation, explique une source européenne, il n'y aucune raison que cela bloque et ce n'est qu'une question de semaines."

Cette augmentation de 24 000 HAP demandée par l'ensemble des rhumiers de la Réunion, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe était attendue depuis plus de six mois.

Négociations en cours dans les DOM

"C'est une bouffée d'oxygène pour l'économie ultramarine, a déclaré Pierre Moscovici, et qui porte aussi une promesse de croissance, de dynamisme, d'embauches." Pour l'heure, la filière canne, sucre, rhum dans les 4 DOM représente 40 000 emplois, 23 distilleries, cinq sucreries et 5 500 exploitations agricoles.

Interpellé sur les effets de cette hausse des quotas sur le taux d'alcoolisme dans les outre-mer, Pierre Moscovici a déclaré : "Le contingent qu'on augmente est destiné à l'Hexagone. Cela boostera donc les exportations. Et pour lutter contre l'alcoolisme, le dynamisme économique  est une partie de la solution."

La Martinique bénéficie actuellement de 54 500 HAP, la Guadeloupe de 42 000 HAP, la Réunion de 23 000 HAP et la Guyane de 500 HAP. D'ores et déjà, les négociations ont commencé au sein du Centre interprofessionnel des rhums traditionnels des DOM (CIRT-DOM) pour la répartition de ces 24 000 HAP supplémentaires. "On était en négociation pas plus tard que mardi encore, confie en off un rhumier, car on n'arrive déjà pas à se mettre d'accord en interdépartemental, alors imaginez en intra..."

FXG, à Paris

"Repenser l'avenir de l'Europe ne se fera pas sans les RUP"

Pierre Moscovici a évoqué le livre blanc sur l'avenir de l'Europe et assuré que Jean-Claude Junker, président de la Commission, voulait "renforcer le soutien de l'Union européenne aux régions ultramarines, améliorer ces politiques le cas échéant. son message est très clair, il veut combler les écarts entre ce que les citoyens attendent de l'Union et de ce que l'Union est en mesure de fournir." Dans la perspective de l'élaboration d'un projet européen, "solide et renouvelé", la décision de la Cour de justice européenne qui demande à la Commission d'intégrer davantage la situation unique des outremer, s'impose à tous les commissaires, dans chacune de nos politiques." Cela se traduira dans la "stratégie spécifique et renouvelée" qui sera présentée en octobre prochain par la commissaire aux Régions, la Roumaine Corina Cretu. "Je serai particulièrement attentif aux RUP et je n'hésiterai pas à être exigeant et vigilant sur ce qu'on peut attendre de cette stratégie", a conclu le commissaire français.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents