Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 04:11
Décès de Marie-Josèphe Yoyotte

Décès de Marie-Josèphe Yoyotte

Marie-Josèphe Yoyotte, la première monteuse noire du cinéma français, trois fois césarisée, est morte. Elle est née le 5 novembre 1929 d'un père Martiniquais et d'une mère bretonne. Son premier film, "A la Jamaïque", d'André Berthomieu date de 1957. Deux ans plus tard, elle monte le premier film de François Truffaut, "Les 400 coups". Elle enchaîne avec Cocteau, Yves Robert, Jean-Pierre Melville, Jean Rouch... En 1976, elle est nommée au César du montage pour "Le sauvage" de Jean-Paul Rappenau, mais ce n'est que l'année suivante qu'elle le décroche avec "Police Python 357" d'Alain Corneau. Elle monte "La Boum", "Diva"... En 1981, à l'occasion des repérages du film d'Euzhan Palcy, "Rue Case Nègre", elle découvre pour la première fois la Martinique. Elle monte de un à quatre films par an, certains en même temps, dit sa légende... Elle monte "Siméon" d'Euzhan Palcy, en 1992, année où elle est nommée pour "Tous les matins du monde". Ce n'est qu'en 1997 qu'elle décroche son deuxième César pour "Microcosmos", puis le troisième en 2002 pour "Le Peuple migrateur".

Marie-Josèphe Yoyotte a aussi beaucoup travaillé sur des feuilletons télévisés (Les liaisons dangereuses, Les misérables, Le Comte de Monte Cristo et Balzac)...

Deuxième souffle d'Alain Corneau a été son dernier film. C'était il y a dix ans. Marie-Josèphe yoyotte a été incinérée le 17 juillet 2017 au cimetière du Père Lachaise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents