Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 04:32
Filipe Calodat, Nicolas Mouen et Tanya Jovial avant la parade

Filipe Calodat, Nicolas Mouen et Tanya Jovial avant la parade

Moun Zabym en Avignon

"Avignon, le Off ? C'est la première fois pour moi, témoigne le comédien Didier Andenas. C'est pas évident ! C'est une découverte, mais je prends du plaisir à faire ce qu'on fait !" En  pyjama rayé gris et gris, comme ses compères acteurs et prisonniers, Filip Calodat et  Nicolas Mouen, ils paradent et distribuent le flyer de leur spectacle, "Encres noires", qui joue tous les soirs à 20 h 30 à la chapelle du verbe incarné.

"Il faut se coucher tôt, confie Didier, parce qu'il faut parader, faut être en forme ! Avignon, c'est très physique." Il y a tant de spectacles, que la plus grande frayeur des compagnies du off, c'est la salle quasi vide. "Jusqu'à présent, sourit Didier, on n'a pas eu cette chance !" Dans les rues, ils chantent, ils dansent, ils jouent des extraits de leur pièce.

"C'est le boulagèl, le Koum bo, Koum bo ko, mambolo i bo... Les gens adorent et se demandent d'où ça sort !" Romuald Sérèmes, le chorégraphe, explique : "Ca sort de la Guadeloupe ! Cham bobo i bobo Angolo i bo... Je veux apporter une révolution dans ma danse, c'est un truc de José Marti que j'aime bien, alors je travaille dessus !"

Ces "Encres noires" sont une broderie de textes de personnalités politiques et d'auteurs noirs (Césaire, Fanon, Glissant, Damas, Senghor Sankara, Mandela Adiaffi, Bernabé, Depestre, Tirolien, Rilcy, Laye, Rupaire, Bebey, Lumumba. Au milieu des trois prisonniers, une femme. Tania  Jovial joue trois rôles. Elle danse, elle est la femme du professeur et maître (Filip) et elle est l'héroïne, soyeuse, subtile et sexy, du rêve des prisonniers.... "Les gens nous félicitent lorsqu'on les croisent dans la rue, apprécie Didier. C'est du bon boulot !"

Filip Calodat mène sa troupe gaillardement sur la scène comme dans les rues. C'est un familier de la chapelle du verbe incarné, il a joué "Comme deux frères", de Maryse Condé, au théâtre du Balcon... Romuald Sérèmes était déjà venu, en spectateur, il y a longtemps, en 1996... Cette fois, il a le sentiment de mieux en profiter : "Je vais voir des spectacles, je fais des rencontres... C'est vrai que je ne suis pas sur scène ! Je n'ai pas la pression."

Après Avignon, d'autres dates sont prévues, mais la troupe des Abymes espère en décrocher d'autres d'ici la fin du festival pour faire, selon Didier Andenas, "rayonner cette pièce à travers le monde". Malheureusement, France Ô, qui aurait bien fait une captation de cette création pour la télé, a du jeter l'éponge faute de l'accord de certains ayant-droits des auteurs cités dans "Encres noires".

FXG, à Avignon

Partager cet article

Repost 0
Published by fxg
commenter cet article

commentaires

Articles Récents