Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 10:45

L'économie guadeloupéenne portée par la consommation et le tourisme

L'activité économique de la Guadeloupe en 2016 est portée par la consommation des ménages. Elle alimente le PIB de l'archipel à hauteur de 55 %. Marianne Poussin-Delmas, nouvelle présidente de l'IEDOM et son directeur général, Philippe La Cognatta, ont présenté hier à Paris le bilan éco de l'année 2016 et ses plutôt bonnes perspectives pour 2017. Les importations sont en hausse, le crédit conso aussi (+ 5,1 %) tout comme le crédit habitat (+ 3,4 %)

L'investissement des entreprises est reparti depuis 2015. Les créations d'entreprises sont en hausse, tout comme le crédit aux entreprises (+ 5 %).

La situation de l'emploi s'améliore même, surtout chez les jeunes : 23,8 % de chômage global en 2016.

Le tourisme est dans une formidable dynamique  "grâce à la politique performante du CTIG", souligne M. La Cognatta. 2016 a été une année record pour Pôle-Caraïbe avec 2,2 millions de passagers. Il est le plus important aéroport d'outre-mer en termes de trafic devant celui de Saint-Denis de la Réunion. La croisière représente 500 000 touristes et l'ouverture des lignes aériennes nord-américaines a apporté 50 000 visiteurs grâce à Norwegian.

Même l'agriculture a connu une embellie. Les exportations de bananes ont cru de 6,4 % et la production animale est en hausse.

Seul le BTP reste en demi-teinte. Il n'y a plus de grand chantier comme le MACTe et la situation financière des collectivités locales ne permet pas d'accroitre les volumes de commandes publiques qui font vivre les PME et TPE du secteur.

La fin de la défiscalisation du logement privé en 2009 n'a pas été compensée par la défiscalisation du logement social, même si de nombreux chantiers ont été ouverts.

Reste que côté délais de paiement, si les créances de l'Etat sont payés plus rapidement, celles des collectivités locales s'allongent pour atteindre le double des délais moyens dans l'Hexagone.

L'année 2017 et son contexte, national et international positif, devrait être bien orientée, notamment en matière de tourisme. Le climat des affaires va mieux, les prix se sont stabilisés même si le ressenti reste fort en raison du différentiel des produits alimentaires qui atteint jusqu'à 40 % quand il ne dépasse pas les 12 % sur les autres produits. Selon Marianne Poussin-Delmas, la Guadeloupe est sortie des années post-crise, 2009-2014.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents