Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 10:44

Retour timide de la croissance économique en Martinique

"Le climat des affaires va mieux, particulièrement en Martinique." La nouvelle présidente de l'institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM), Marianne Poussin-Delmas a présenté lundi à Paris le bilan de l'économie martiniquaise en 2016 et ses perspectives de croissance, certes timides, en 2017, mais à un niveau supérieur aux années post-crise, 2009-2013.

C'est la consommation le premier levier de croissance puisqu'elle alimente environ 50 à 55 % du PIB. Et la consommation a bien résisté en 2016 (les crédits à la consommation gagnent 5 points), confirmant la reprise depuis 2015. Les importations sont en hausse, le crédit conso aussi comme les immatriculations de véhicules neufs. "Le climat des affaires est supérieur à sa moyenne de longue durée depuis 2015, souligne Philippe La Cognatta, directeur général de l'IEDOM. Cela veut dire que la confiance des chefs d'entreprise est durable." D'ailleurs la demande d'emploi en fin de mois a baissé de 5,1 % et le taux de chômage était le meilleur des DOM en 2016, à 18,9 %.

Le financement de l'économie se porte mieux aussi puisqu'après six ans de repli, c'est reparti à la hausse. Le crédit investissement croit de 8 % , celui à l'habitat croit aussi dans une moindre mesure. L'épargne des particuliers et des entreprises s'accroit de 3,6 %. Ces bons points doivent à une bonne année touristique en 2016, puisqu'en trois ans, le nombre de croisiéristes est passé de 200 à 323 000. Il a pris 8 % entre 2015 et 2016. La tendance se confirme en 2017. A l'aéroport Aimé-Césaire aussi, le trafic progresse de 10,2 % grâce à la croisière basée. Côté agriculture, la banane a souffert du cyclone Matthew et les exportations ont baissé de 10 %. La récolte de canne 2016 a été bonne, mais les pluies ont flingué le taux de richesse saccharine... Reste que le rhum continue de bien s'exporter (+ 4 à 5 %).

C'est le BTP qui reste un problème. Les grands projets, TCSP, CHU, sont terminés et les problèmes financiers des collectivités locales ne favorisent pas les commandes publiques qui profitent au PME et TPE du secteur.

En 2017, la Martinique semble profiter d'un contexte national et international favorable qui devrait confirmer le retour timide de la croissance.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents