Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 04:22
La scène de "On aura tout" dans le jardin de la médiathèque Ceccano

La scène de "On aura tout" dans le jardin de la médiathèque Ceccano

Taubira cartonne à Avignon

Dimanche 23 juillet à midi a eu lieu la dernière de "On aura tout" au festival d'Avignon. Une série théâtrale en 14 épisodes conçus par l'ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira et  la metteuse en scène Anne-Laure Liégeois. Accès gratuit. Invitée par le directeur de"in", Olivier Py,  les deux femmes ont ouvert dans les jardins d'une médiathèque, une agora, une assemblée de diseurs.

40 comédiens amateurs, une quinzaine du conservatoire national supérieur d'art dramatique et quatre professionnels dont Nelson-Rafaell-Madel qu'on a pu voir précédemment en Avignon interpréter un "Petit prince" noir. Tous les jours, ils se sont alternés sur cette vaste tribune emplie de chaises d'écoliers pour reproduire des fragments de discours, de poèmes, de romans qui portent des combats politiques. "A chaque jour son sujet, explique Christiane Taubira, les droits des femmes, les conquêtes sociales, les libertés publiques, les violences d'Etat, la sécularisation du pouvoir et a laïcisation de la société..." Vendredi dernier, c'était la guerre à travers des textes de Jaurès, Barbusse, Giono, Rolland, Senghor, Dutrait, Hugo, Artaud, Delbo, Aragon, Genêt ou Binlin-Dadé.

Au début, Christiane Taubira, dite quelques mots d'accueil pour vite s'effacer devant les auteurs qu'elle a choisis et la foule des comédiens. La langue se fait geste, musique, silence... "Le vide de parole, explique Anne-Laure Liégeois, est aussi un mot ! Mais c'est la parole du vide, celle qui ne construit pas une langue, qu'on ne retiendra pas. Pas de discours creux, ni de mots vacants !"

Poésie indisciplinée

"La politique, poursuit l'ancienne ministre, a un but y compris lorsque les phrases sont belles..." Elle évoque Hugo : "Pourquoi les hommes s'égorgent-ils entre eux ? Nations trompées... Tous n'avez qu'un seul droit, c'est de vous aimer tous !" Mais elle sait aussi que la poésie est heureusement plus indisciplinée. Et c'est Artaud : "Je ne crois plus aux mots des poèmes... Le guerrier, la gueule trouée, est mort... Moi, celui qui me trouera la gueule, je l'attends !" L'ancienne garde des Sceaux signifie par le choix même de son concept qu'elle a bien quitté l'arène politique politique : "Dans ce jardin, nous ne sommes plus dans le moment du combat, nous en partageons les traces." L'Iraquien Mustafa Alsabah interprète la chanson de d'Al Rahabani, "Bagdad" que chante Ferouz.

A la fin du spectacle, les comédiens offrent leurs textes au public, pendant que, assise à une table, Christiane Taubira dédicace ses oeuvres. A partir du 10e épisode,  le public la cherchait en vain du regard. "Elle a quitté Avignon samedi dernier", explique un festivalier au parfum. N'empêche, depuis et jusqu'à la dernière, dimanche, "On aura tout" a joué à grilles fermées.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by fxg
commenter cet article

commentaires

Articles Récents