Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 04:31
Situation critique à Orly Sud

Angoisse, tension et émeutes à Orly Sud

La situation des contrôles d'immigration au terminal sud d'Orly engendre selon Marc Rochet, président d'Air Caraïbes et de French Bue, "une situation critique" et suffisamment nuisible aux destinations d'outre-mer pour qu'il alerte le gouvernement dans un courrier du 28 juin que nous nous sommes procurés.

Fort des relevés établis avec Aéroport de Paris, Marc Rochet assure que depuis le 15 juin, les temps d'attente pour passer les contrôles aux postes frontière ont été tous les jours supérieurs à une heure, supérieur à 90 minutes pendant neuf jours et supérieurs à deux heures pendant quatre jours, générant un afflux allant jusqu'à 3500 passagers.

Le 28 juin, jour où ce délai a été de deux heures, un mouvement de foule s'est produit parmi les 3500 personnes concentrées dans la file avant contrôle. La police aux frontières a du intervenir et fermer... la frontière !  32 vols de la journée ont été ainsi retardés. La saturation des postes de contrôle aux frontières a généré sur le seul terminal Sud d'Orly 320 heures de retard pour l'ensemble des vols internationaux, soit insiste Marc Rochet, "une dégradation de la ponctualité des vils de 430 % par rapport à l'année passée sur la même période".  Or, cette ponctualité s'était déjà dégradée de 500 % entre 2014 et 2015.

Il est bon de savoir que les passagers sont en droit de demander en tels cas un dédommagement financier en vertu de l'article 261-2004 du règlement européen du droit des passagers. "Nous n'entendons pas, écrit Marc Rochet, assumer (ce droit), puisque (ces retards) ne sont pas de notre responsabilité." Et ce d'autant que cela fait des années que les compagnies aériennes alertent les autorités "tant sur les besoins en effectifs supplémentaires de fonctionnaires que sur la modernisation des services informatiques et l'utilisation privilégiée de dispositifs automatisés de reconnaissance faciale".

Marc Rochet se plaint au ministre de ce que "les passagers à destination des DOM, voyageant souvent en famille en ces périodes de vacances, aient à subir les conséquences dramatiques de ces retards". Par ailleurs, les DOM étant la France, Marc Rochet s'interroge sur l'absence de mesures simplifiées pour les enfants de ses clients domiens. " C'est la preuve d'un manque de respect patent" : "la façon dont sont traités nos clients et nos touristes n'est pas digne  de notre pays."

Oui, Marc Rochet sait combien sont importantes les mesures de sécurité. Pour autant les délais d'attente en amont des contrôles d'immigration conjugués au nombre de passagers en attente créent angoisse, tension et malaises quand ils ne débordent pas en trouble à l'ordre public comme cela s'est produit le 28 juin. Le mouvement de foule a viré en début d'émeute, nécessitant une intervention de CRS dans la zone publique, celle-là même qui a "connu un événement terroriste le 18 mars 2017", rappelle Marc Rochet...

La lettre adressée à Gérard Collomb a été mise en copie aux ministres des Transports et des Outre-mer ainsi qu'à la direction générale de l'aviation.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents