Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 05:19
Ary Chalus à la sortie du ministère lundi 25 septembre

Ary Chalus à la sortie du ministère lundi 25 septembre

Catastrophe naturelle et emplois aidés en débat à Paris

Le président de Région, Ary Chalus, a été reçu hier au ministère des Outre-mer par Annick Girardin. Au menu de cette rencontre, l'arrêté de catastrophe naturelle consécutif à Maria et la baisse du nombre des emplois aidés.

"Je pense qu'on a été trop vite, a déclaré Ary Chalus. Il fallait se concerter, prendre le temps..." La bronca des élus du Sud Basse-Terre contre les dispositions de l'arrêté de catastrophe naturelle signé par le Premier ministre samedi a fait l'objet d'une séance d'explication entre le président de Région et la ministre. Mis à part Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, l'arrêté ne prend pas en compte les effets du vent  "Le Premier ministre a voulu signer l'arrêté aussi vite qu'il l'a fait pour Saint-Martin, poursuit M. Chalus, et ça a fait du bruit ! Quand vous voyez l'Etat des communes sur la Basse-Terre... Il y a des arbres qui ont été sectionnés, des poteaux EDF arrachés... Qui peut dire que les vents sont passés à moins de 200 km/heure ?" Le ministère indiquait pour sa part que le Premier ministre avait signé dans l'urgence, que rien n'était définitif et qu'un nouvel arrêté pouvait encore préciser les choses. "Le risque, admet Ary Chalus, si on étend l'arrêté à toutes les communes, y compris celles qui n'ont pas eu de dégâts, est que les primes d'assurance augmentent, voire que certains assureurs se retirent..." Il a donc été convenu que tous les maires fassent remonter au préfet les dégâts de manière à ce que le Premier ministre puisse se faire une idée juste et prendre une décision en concertation avec les élus.

Côté emplois aidés, le président de Région a estimé pour le seul fonctionnement des lycées la liste des emplois aidés nécessaires à 170. Sans compter les écoles et les collèges des 32 communes de l'archipel... "La ministre m'a dit qu'elle verrait avec la ministre du Travail et le Premier ministre comment trouver une solution." Or, à en croire Ary Chalus, la déclaration d'Edouard Philippe, fin août sur RMC dans l'émission de Bourdin, affirmant que les emplois aidés seraient maintenus en outre-mer serait "un lapsus, une erreur"... Une bourde chez Bourdin ! D'autres sujets ont été évoqués et restent en attente d'une rencontre avec Edouard Philippe : l'ouverture du nouveau CHU, le lancement du cyclotron... Mais pour l'heure, pas encore de décision.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents