Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 04:21
Rencontres nationales du tourisme outre-mer

"Le tourisme sera au coeur des assises de l'Outre-mer"

A l'occasion des rencontres nationales du tourisme outre-mer, la ministre des Outre-mer a évoqué les assises et la stratégie nationale du tourisme en outre-mer.

Alors que débute ce mardi le salon international du tourisme de Paris, Top Résa, Annick Girardin, la ministre des Outre-mer a lancé hier les secondes rencontres nationales du tourisme outre-mer, rue Oudinot. Entre la crise requin à la Réunion et les dévastations de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et, dans une moindre mesure, la Martinique et la Guadeloupe, l'ambiance n'était pas des plus optimistes. "L'impératif, c'est de reconstruire de manière durable", a plaidé la ministre des Outre-mer, tandis que Didier Heiderich, directeur de l'observatoire international des crises, insistait sur la nécessité de communiquer sur la reconstruction pour "baliser le terrain et aider le touriste à revenir, expliquer que la saison cyclonique a une fin et mettre fin à la confusion entre les territoires... Si Saint-Martin va devoir "se réinventer" avant d'espérer un retour à la normale d'ici quelques mois, "la saison touristique sur Saint-Barthélemy doit reprendra d'ici le début d'année 2018 ". La ministre fait le pari que ces territoires deviennent "une vitrine du tourisle responsable".

Les hôteliers de Guadeloupe et de Martinique ont constaté l'annulation au cours des deux derniers jours de quelque 5000 réservations. "Nos hôtels sont en état, insiste Nicolas Vion du groupement des hôteliers de la Guadeloupe. Il y a urgence à communiquer sur ce point !"

Cibler une clientèle plus contributive et moins affinitaire

Le tourisme représente en moyenne 10 % du PIB dans les Outre-mer. "Son poids peut encore croître", a déclaré la ministre qui rappelle que la France reste la première destination touristique mondiale avec 83 millions de visiteurs l'an dernier et un objectif de 100 millions en 2020. "L'Outre-mer doit être activement associé", a-t-elle précisé avant d'expliquer ce qu'elle attend du conseil stratégique du tourisme dans les Outre-mer. Ce conseil qui doit réunir les décideurs politiques et les professionnels s'organisera en groupes de travail sur la restructuration de l'offre hôtelière, la qualification des personnels, la desserte aérienne et les visas, la croisière, la gastronomie, le patrimoine culturel et naturel ainsi que le tourisme innovant et l'accompagnement des entreprises. Enfin, un groupe de travail spécifique sera un "cluster" piloté par Atout France et se concentrera sur la promotion et le marketing pour développer l'offre touristique. "Ce schéma, ajoute la ministre, a vocation à être décliné localement. Ce sont bien les travaux menés dans chacun des territoires qui permettront de construire cette stratégie nationale du tourisme en outre-mer." Et comme le tourisme sera lui aussi au coeur des assises de l'Outre-mer, Annick Girardin considère que ces rencontres d'hier en sont un prélude. Elle a d'ores et déjà posé les enjeux : "cibler une clientèle qui soit à la fois plus contributive et moins ancrée dans le tourisme affinitaire."

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by fxg
commenter cet article

commentaires

Articles Récents