Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 05:05
A Paris, Marlene Bernard, chargée du tourisme au Département, Louis Molinié, président du CTIG, et Sonia Taillepierre, chargée du tourisme à la Région

A Paris, Marlene Bernard, chargée du tourisme au Département, Louis Molinié, président du CTIG, et Sonia Taillepierre, chargée du tourisme à la Région

Croissance à deux chiffres pour le tourisme en Guadeloupe

Le Comité du tourisme des Îles de Guadeloupe vise un million de touristes et un milliard de recettes en 2020.

Les chiffres de la fréquentation touristique de l'archipel sont étourdissants ! Près de 900 000 visiteurs, une progression de 13,5 % entre 2015 et 2016, de 71 % entre 2011 et 2016. Le nombre de touriste de séjour atteignait fin 2016 le chiffre de 581 250. Hier matin, au salon international et professionnel du tourisme de Paris, Top Résa, l'équipe de comité du tourisme des îles de Guadeloupe pouvait afficher sa grande fierté. Bien sûr, face à la presse nationale et internationale, et après les épisodes climatiques du début du mois, les élus (Louis Molinié, président du CTIG, Marlène Bernard du Département et Sonia Taillepierre de la Région) ont insisté pour dire que "la Guadeloupe (était) prête à accueillir les visiteurs comme elle l'a toujours fait". "La Guadeloupe est toujours au moins aussi belle, a conclu sur le sujet Willy Rozier, le directeur du CTIG. C'est que la fréquentation touristique n'est pas seulement en hausse, elle a changé. Désormais, le tourisme patrimonial et historique représente 35 %, sans tenir compte de ceux qui viennent pour visiter le MACTe (10 %). "C'est une vraie mutation du tourisme expérientiel, de connaissance." Quant aux croisiéristes, ils sont désormais plus de 300 000. Enfin, le taux de satisfaction atteint les 97 % dont 78 % de très satisfaits. Résultat 65 % veulent revenir ! En 2016, l'activité touristique a rapporté 638 millions d'euros (contre 330 millions en Martinique et contre 418 millions en Guadeloupe en 2011) avec un panier moyen de dépense de 1098 euros, en progression de 52 % en cinq ans.

Les 40 ans du Rhum

Maïté Marie-Antoinette et Willy Rozier du CTIG

Les chiffres de l'année 2017 en cours sont aussi prometteurs, puisqu'ils améliorent le score de 201§ à la même période de 11 % avec 350 000 touristes de séjour. Les projections à la fin de l'année visent 650 000 touristes de séjour.

Sa moyenne d'âge est de 44 ans. 57 % sont des femmes, dont 35 % viennent seules. 34 % sont des cadres moyens et 25 % des employés ou des ouvriers. La période des grandes vacances 2017 a été un nouveau moment de records avec 484 722 visiteurs, en progression de 4 %. Cette amélioration a été rendue possible par les vols depuis Paris, mais également San juan et le Canada.

Sur les trois ans qui viennent, le CTIG vise le million de touristes avec une dépense de 100 euros par jour pour atteindre 1 milliard de recettes en 2020.

Les connexions aériennes vont encore s'enrichir avec la province dans l'Hexagone (XL Airways), avec le hub d'Atlanta (Air France) et ave la hausse de 9 à 11 du nombre de vols pour New-York, Fort-Lauderdale et Providence (Norwegian).

Une campagne de communication en trois vagues, du 2 au 15 octobre, du 23 au 30 octobre et du 6 au 13 novembre aura lieu sur France télévisions, TMC, BFMTV, RMC, ARTE ainsi que sur MyTF1.fr.

A noter que l'année prochaine sera marquée par les 40 ans de la Route du rhum-destination Guadeloupe qui partira de Saint-Malo le 4 novembre 2018.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents