Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 18:56
Daniel Gibbs, Annick girardin, Philippe Gustin et Brubo Magras

Daniel Gibbs, Annick girardin, Philippe Gustin et Brubo Magras

Gibbs et Magras présents aux 3e comité interministériel à Matignon

Le 3e comité interministériel pour la reconstruction de Saint-Martin et Saint-Barthélemy s'est tenu mercredi soir à Matignon en présence notamment des présidents des collectivités concernées, Daniel Gibbs et Bruno Magras. A l'issue du comité, la ministre des Outre-mer et le délégué interministériel, Philippe Gustin ont fait un point d'étape. Si le réseau EDF est rétabli, l'adduction d'eau reste problématique à Saint-Martin puisque seuls 63 % des gens sont raccordés. Quatre quartiers restent dépourvus d'eau potable, en cause les réseaux totalement détruits. L'Agence française de la biodiversité qui a des compétences en matière d'eau et d'assainissement a indiqué son intervention immédiate pour restaurer les réseaux. La ministre a tenu à dire que tout le monde était ravitaillé en eau, soit par le biais de fontaines (dont les écoles ont été aussi équipées), soit par des distributions de bouteilles.

La rentrée des classes a pu avoir lieu pour 50 % des élèves de Saint-Martin et pour 100 % de ceux de Saint-Barthélemy. Tous seront rentrés pour la Toussaint et Annick Girardin a confirmé la venue à ce moment du Premier ministre, de son collègue de l'Education nationale et d'elle-même.

Quant aux forces de sécurité, celles engagées exceptionnellement devraient rester encore quelques semaines, mais a rappelé la ministre, le gros des forces dans ces iles sont les gendarmes.

Au point de vue de la reprise économique, des liaisons aériennes et maritimes, il a surtout -été question des aides exceptionnelles pour les entreprises. Trois types d'aide sont accordées : 1000 euros pour le redémarrage, 5 000 euros pour le maintien de l'emploi avec recours au chômage partiel et 10 000 pour un forfait redémarrage et le maintien de l'emploi avec recours au chômage partiel.

Philippe Gustin a indiqué que 2346 salariés de 386 entreprises de Saint-Martin avaient été mis au chômage partiel et 2061 sur 410 entreprises à Saint-Barthélemy. Les salariés concernés touchent 85 % du SMIC net. Daniel Gibbs, président de la collectivité de Saint-

Martin a indiqué que le chômage était passé de 33,6 % avant Irma a 60 %.

Les dégâts sont désormais chiffrés à 3,5 milliards d'euros. Mais, a expliqué le délégué Gustin, une mission de l'inspection générale doit remettre un rapport le 30 octobre. Son estimation doit permettre d'activer le fons de secours de l'Union européenne et d'estimer réellement le coût de la reconstruction, tout comme actualiser les normes liées aux aléas climatiques.

Bruno Magras, président de la collectivité de Saint-Barth, a indiqué que cette crise avait révélé combien les deux îles étaient tributaires l'une de l'autre, notamment pour le tourisme et les liaisons aériennes. Il a plaidé pour le "maintien de la stabilité sociale dans les deux îles et la reprise de l'activité économique. Enfin, Philippe Gustin, au delà de la culture du risque à développer, a plaidé pour la coopération régionale avec Sint-Maartin afin d'éviter d'avoir l'emploi en partie hollandaise et les aides sociales en partie française. Il a aussi posé la question d'un aéroport international commun aux trois collectivités de Saint-Martin, Sint-Maartin et Saint-Barthélemy.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents