Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 06:02
le Nérelandais Hans Leijtens et son homologue français, Philippe Gustin à l'ambassade des Pays-Bas le 16 octobre

le Nérelandais Hans Leijtens et son homologue français, Philippe Gustin à l'ambassade des Pays-Bas le 16 octobre

La coopération Saint-Martin/Sint-Maartin relancée

Le délégué interministériel à la reconstruction de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Philippe Gustin et son homologue néerlandais, Hans Leijtens, récemment nommé directeur général pour la reconstruction des Iles du Vent des Antilles néerlandaises se sont rencontrés lundi à Paris pour relancer la coopération franco-néerlandaise. « L’idée de ce rendez-vous, a expliqué M. Gustin, était de formaliser notre coopération sur le long terme et voir comment nous pouvons contribuer ensemble à mettre en place un modèle pérenne pour l’île. » Leurs discussions ont essentiellement porté sur les projets d'infrastructures qui pourraient être communes aux deux parties de l'île. Ils ont ainsi évoqué l'idée de relancer la plateforme quadripartite (Etats français et néerlandais et la collectivité de Saint-Martin et le gouvernement de Sint-Maartin) qui avait failli aboutir à la création d'une station d'épuration commune... Il s'agirait d'oeuvrer dans ce sens au niveau du traitement des déchets, des réseaux d'adduction d'eau et d'assainissement, des réseaux électriques et de communication. Une réflexion semblable concernerait aussi l'aéroport Juliana. Ce format de dialogue quadripartite devrait donner lieu à des sommets réguliers.

 Les deux pays auraient également vocation à se soutenir mutuellement dans leurs démarches auprès de la Commission européenne afin de faciliter l’obtention de financements européens pour la reconstruction. « Nos gouvernements souhaitent tous deux contribuer à un avenir meilleur pour tous les Saint-Martinois. Je pense que nous pouvons dialoguer sur cette base », a déclaré M. Leijtens. Les deux parties de l'île n'ont pas du tout les mêmes types de relations avec leur métropole. Sint-Maartin étant beaucoup plus autonome que Saint-Martin, notamment au point de vue de la sécurité. « D’importants échanges d’information ont lieu depuis Irma, a expliqué M. Gustin, et les deux pays travaillent déjà de manière efficace dans le domaine de la sécurité, par exemple en organisant des couvre-feux communs. » Sur cet aspect sécuritaire, M. Leijtens a indiqué que le gouvernement des Pays-Bas avait conditionné son soutien à un effort des autorités locales en matière de sécurité.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents