Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 07:33
Gitana sortant des bassins en 2014

Gitana sortant des bassins en 2014

100 bateaux attendus pour les 40 ans du Rhum

A un an de son départ, le 4 novembre 2018, et des quarante ans de la Route du rhum, les premières confidences sur la Route du rhum-destination Guadeloupe ont bruissé à Saint-Malo la semaine passée. Pen Duick, l'organisateur, y a lancé le club Rhum pour les entreprises partenaires. On a ainsi aperçu des professionnels comme Hervé Damoiseau, des rhums éponymes ou Jean-François Garrec, président de la CCI Quimper-Cornouailles. Si la Région Guadeloupe (qui s'engage sur les deux prochaines éditions) et Saint-Malo restent les grands partenaires de Pen Duick, le lancement du club rhum devrait permettre à des entreprises à Saint-Malo comme de Guadeloupe de devenir partenaire avec un niveau d'investissement de 2 000 € à 10 000 €.

Le village de la Route du Rhum ouvrira le 24 octobre 2018 à Saint-Malo, soit avec deux jours de plus par rapport à la dernière édition. Le village s'étendra sur 1,3 km, d’un bout à l’autre, au pied des remparts, avec peu de points d’accès pour favoriser la sécurité.

Avec ses 2 millions de visiteurs au départ, La Route du rhum-Destination Guadeloupe reste le 3e événement sportif derrière le Tour de France cycliste et le dernier Euro de football.

Ce que l'on sait déjà à la veille de ces 40 ans, c'est que l'organisateur compte sur la participation de huit ou neuf  bateaux de la catégorie Ultime, dont Actual, Prince de Bretagne, Sodebo, Banque Populaire, Gitana, Macif et peut-être l’ancien Idec... Certains atteignent les 23 mètres de large quand Idec n'en faisait que 17... Ca promet aux écluses à Saint-Malo !

La quarantième édition devrait accueillir 100 bateaux et ce chiffre de cent devrait être la limite imposée par l'organisateur. 91 étaient au départ en 2014. On attendrait entre 50 et 55 inscrits en classe 40, une vingtaine d'Imoca dont une paire de bateaux neufs, contre 9 la dernière fois, sept à huit multi 50 et, en classe Rhum, les amateurs, 25 bateaux.

Les Ultimes sont capables de faire la transat en sept jours comme Lemonchois l'a démontré en 2006, les Imoca, en onze jours.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marc 23/10/2017 23:28

Quelle course magnifique, ces ultimes sont de monstres grandioses, un bel atout pour la Guadeloupe

Articles Récents