Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 05:09
Le palais du Luxembourg d'après une aquarelle de Noëlle Herrenchmidt

Le palais du Luxembourg d'après une aquarelle de Noëlle Herrenchmidt

Les sénateurs réunionnais éparpillés

Les trois colisitiers de "l'entente républicaine" se répartissent sur les groupes LR, Union du centre et "constructifs", Dennemont chez LREM

Les trois autres sénateurs élus le 24 septembre derniers siègent tous dans des groupes différents, mais chacun, y compris Michel Dennemont, dans un groupe qui a apporté son soutien au président sortant, Gérard Larcher. Jusque là, rien d'anormal puisque les grands électeurs réunionnais ont choisi de n'envoyer ni communiste, ni socialiste à la chambre haute. Parmi les trois élus de la liste "Entente Républicaine", Viviane Malet a choisi de siéger au sein du groupe Les Républicains, Jean-Louis Lagourgue au sein du Groupe République et Territoires / Les Indépendants (que l'on résumera par "reconstructifs") et Nassimah Dindar au sein du groupe Union centriste. Cette dernière siège comme Viviane Malet à la commission des affaires sociales et Jean-Louis Lagourgue siège à la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées. Quand à M. Dennemont, il siège à la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable.

Dennemont fait monter les enchères

Michel Dennemont a attendu le dernier moment pour faire connaître le nom du groupe au sein duquel il s'inscrivait. "J'ai adhéré à 15 h 15 hier, déclarait-il au JIR le 4 octobre. Mon arrivée a fait franchir au groupe LREM la barre symbolique des vingt sénateurs." C'est qu'il a été dragué et choyé ! Jeudi 28 septembre, il a rencontré, comme les cinq autres sénateurs ultramarins du groupe LREM, Stanislas Cazelles et Xavier Brunetière, les conseillers outre-mer d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe ainsi que les dirigeants de LREM. "J'ai fait monter les enchères et j'ai obtenu la totale liberté de vote et de parole." Il assure aussi avoir obtenu la garantie d'être l'interlocuteur privilégié du gouvernement et de la présidence pour tout ce qui concerne la Réunion, "avant mes ennemis et avant la presse" ! Il est fier de pouvoir dire que son arrivée à Paris donne une autre image du mouvement En marche ! à la Réunion. "Thierry Robert et moi, c'est le ying et le yang. J'ai redoré le blason, mais il faut qu'il sache se tenir !" Michel Dennemont a rejoint le groupe LREM du Sénat en même temps que le groupe LPA de la Région était dissout et que le groupe La Réunion en marche était créé. "Celui qui voulait ma tête, le chef, a dit que Dennemont n'avait pas de programme... On n'est pas aux municipales ! En tout cas, j'y suis ! Il va se reconnaître, le chef, dans sa pyramide..." Le maire des Avirons a indiqué que son premier adjoint prendrait sa succession le 22 octobre à 10 heures.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents