Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 13:06
Maurice Bonte, président de l'association des maires de Martinique

Maurice Bonte, président de l'association des maires de Martinique

Les contrats aidés et les assises au menu du congrès des maires

Ils étaient nombreux les élus, maires, adjoints, présidents de communauté de communes, venus de tous les territoires d'outre-mer. Et ils étaient tout aussi nombreux à râler contre la suppression des emplois aidés. Ainsi, le président de l'association des maires de Martinique, Maurice Bonte : "Il n'est pas utile de revenir sur leur intérêt, leur nombre et le sort qui leur est réservé. Cela risque de raviver 2009 dont la Martinique n'est pas complètement remise !" Stéphane Fouassin, président de m'association des maires de la Réunion, très énervé, a dénoncé "le recul de la décentralisation qui ne sert ni l'emploi, ni l'économie, ni les services publics". La ministre des Outre-mer, dans son adresse aux maires, n'a pu que leur confirmer que les temps étaient durs... Parlant de "choix politique assumé", même si elle a indiqué regretter "la baisse brutale", et travailler pour une transition douce grâce au grand plan de 10 milliards pour la formation, Annick Girardin a déclaré : "Ces contrats ne peuvent être le seul avenir pour nos jeunes et nos moins jeunes."

Invités à participer activement aux assises des Outre-mer qui seront, a insisté la ministre, le "récit du quinquennat", les maires ont fait montre de politesse plus que d'enthousiasme à l'instar du président de l'association des maires de Guyane, David Riché qui s'est dit partant pour les assises même si elles n'apporteraient pas les 2 milliards du plan complémentaire de l'accord de Guyane... David Riché s'est fait moins poli quand il a rappelé toutes les promesses non tenues des présidents de la République avant de citer le président Macron "qui n'est pas le père Noël".

Cette journée inaugurale du congrès des maires de France, le 100e cette année, ne se déroule plus à l'hôtel de ville de Paris, mais dans les locaux de l'Association des maires de France. La mairie de Paris s'est contentée d'accueillir les maires d'outre-mer pour une cérémonie lundi soir. Le ministère des Outre-mer les accueillera ce soir à l'occasion de la remise de la palme Ifrecor et l'Elysée recevra les maires de toute France mercredi soir.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents