Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 06:38
Caroline Chopard et Zaf Zapha

Caroline Chopard et Zaf Zapha

Les voyages musicaux de Tout's Métisse

Zaph Zapha et le label Tout's Métisse présentent le 6ème livre-disque d'une collection basée sur le métissage des cultures et des musiques (pour les petits et les grands). Après les voyages musiciaux à la Nouvelle-Orlééans (Nola), en Afrique de l'Ouest (Dalaka), au Maghreb (Dounia), en Amérique Latine (Yemaya) et dans les mondes créoles (Kalenda), voici Amanha qui se penche sur les musiques brésiliennes.

Les auteurs, Zaf Zapha (musique), Laura Guery (Illustrations) et Caroline Chotard (textes) sont allés chercher des pointures de la musique bréslienne, Flavia Coehlo, Marcio Faraco, Albin De La Simone, Gerson Silva et Nazare Pereira, pour les accompagner dans ce voyage musical brésilien. La série a démarré avec l'album africain. "C'était une demande de mes enfants, explique le Guyanais Zaf Zapha, Il voulaient comprendre leur identité, leur métissage... Papa, on vient d'où ? Et ça c'était une sacrée question !" Faute de réponse clé en main à la médiathèque, il s'y est mis lui-même ! "J'ai commencé par Dalaka parce que l'Afrique, ça reste le centre, la base, le côté primaire !" Zaph n'a pas eu beaucoup de mal à caonvaincre les musiciens du monde entier. "J'ai travaillé pendant trente ans avec beaucoup de gens... Et j'ai pu chercher dans chaque région du monde les musiciens qu'il fallait !" Meiway, Fanta Mara, Diabate Diely, Moussa Kouyate et Elisabeth Kontomanou l'accompagne sur le premier opus, tandis qu'on retrouve Jacques Higelin dans Nola, Souad Massi dans Dounia et une pléthore des meilleurs artistes créoles dans Kalenda : Jocelyne Beroard, Mario Canonge, Davy Sicard, Oriane et René Lacaille, Kali, Lova Jah, Beethova Obas et Dédé Saint-Prix.

"Tous les artistes, poursuit Zaph, qui nous ont accompagnés et qui se sont investis dans ce projet parce que c'est leur culture, qu'ils veulent la montrer, la faire comprendre et la partager." Chaque album a été enregistré sur place pour avoir cette authenticité musicale et artistique. Et c'est vrai qu'en écoutant ces albums, on se sent là-bas !

Chaque livre a pris une année de travail, car il y a en amont un gros travail de collecte et de traduction des comptines traditionnelles, et un rédactionnel sur les éléments culturels des pays concernés. Enfin, chaque livre s'arrête sur les instruments traditionnels...

La collection a reçu un très bon accueil dans l'Hexagone et les auteurs regardent déjà du côté de l'Inde !

FXG, à Paris

Zaph le musicien voyageur

"Mon père faisait de la guitare dans les bals en Guyane, ma mère dansait aux Lauriers roses, une troupe de kassé ko.". Zaf Zapha a baigné très tôt dans un univers artistique et quand sa mère a offert une guitare à son père, elle s'est vite retrouvée dans les mains du petit Zaph. "Quand je suis entré en classe de sixième, je savais déjà ce que je voulais faire : musicien ! " Il apprend à jouer des musiques françaises comme du Brassens, se fait la main avec le répertoire de la variété française mais également la musique sud-américaine qu'affectionne beaucoup son père. Très vite Zaph devient musicien professionnel. Il accompagne ainsi de nombreux artistes français et étrangers comme Mathieu Bogaert, l'Ivoirien Meiway, le jazzman américain Cornélius ou encore Jacques Higelin...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents