Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

20 janvier 2018 6 20 /01 /janvier /2018 14:53
"Le Noir Vs le Nègre", Edouard Tinaugus

Essai

"L'humanité prend sa source dans le Noir et choit dans le Nègre..." En une phrase, le Martiniquais Edouard Tinaugus pose la problématique de la réflexion qu'il propose dans son dernier ouvrage, Le Noir VS le Nègre. L'auteur refuse de laisser associer une insulte, "Nègre", à un être humain, "Noir". Car pour lui le "Nègre" a cristallisé toute la bestialité de l'humanité. Edouard Tinaugus estime que faire usage du mot "Nègre" renvoie à attenter à l'humanité de celui qui est ainsi nommé. Avec cet essai, il estime que "le sang du Nègre a assez coulé des entrailles de l'humanité" et qu'il revient au Noir d'agir pour que cet état cesse. Entretien.

"On ne peut comparer la beauté du Noir à la laideur de l'insulte Nègre"

Comment vous est venue l'idée d'opposer ainsi le Noir au Nègre ? Quel a été le déclic ?
L'idée d'opposer le Noir au Nègre est venue pour deux raisons. La première, c'est qu'aux Antilles, on a pour habitude de se traiter affectueusement (pour certains) de Nèg et lorsque c'est un métropolitain qui utilise ce terme à notre encontre, ce mot ne sonne pas de la même façon dans les oreilles du Noir, car cela lui rappelle les "beaux jours" de l'esclavage et la traite négrière. Mais le vrai déclic, je l'ai eu après une visite au musée de l'Homme de Paris. Dans l'exposition permanente, "esthétisation de l'homme", il y a deux bustes du sculpteur Charles Cortier. Le buste de la femme était dénommé "La Négresse" et celui de l'homme, "Le Nègre du Soudan". J'estime qu'on ne peut pas esthétiser le Noir en le traitant de Nègre. Après des réclamations et des recherches, je ne suis rendu compte que le musée avait changé le nom du buste de la femme qui s'intitulait à l'origine "La Nubienne". Cela se passe de commentaire. J'ai du saisir le procureur de la République pour que ce buste retrouve son véritable nom. Dés lors le mot Nègre était devenu un problème pour le Noir que je suis.

Pensez-vous que les pères de la négritude aient pu se tromper ?
Comme je le dis dans le livre, je ne suis pas contre la négritude dans le fond, mais plutôt contre la constitution du mot. Je suis convaincu que prendre comme base une insulte pour redonner de la valeur aux Noirs n'était pas une bonne idée, mais une idée désastreuse d'humiliation.

Où placez-vous l'expression "Black is beautyful" dans l'équation que vous vous proposez de résoudre entre "Noir" et "Nègre" ?
il est incontestable que le Noir est naturellement beau, une beauté qui ne se limite pas à l'aspect physique, mais aussi une beauté d'humanisme. Le Noir est une beauté du monde. On ne peut comparer la beauté du Noir à la laideur de l'insulte Nègre. Comment voulez-vous que l'on respecte un Nègre qui ne se respecte pas lui-même en tant qu'homme noir ? Je veux que lorsqu'on me regarde, ma couleur de peau parle de l'humain que je suis. Il faut savoir se comprendre et s'accepter sans renier sa nature. Telle devrait être la pensée logique de tout homme et plus encore la pensée du Noir.
Vous semblez faire un parallèle entre la place de la femme vis-à-vis de l'homme et celle du Noir vis-à-vis du Nègre, pourquoi ?
Il y a une subtilité à saisir dans cette essai ; le Nègre est souffrance pour le Noir. Mais plus encore, la femme Noire a subi les méfaits du Nègre dans ses entrailles et dans la chair de ses descendants...

Propos recueillis par FXG, à Paris

Le Noir VS le Nègre (15 euros) est disponible chez www.librairiedesoutremer.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents